Pipit farlouse

Anthus pratensis (Linnaeus, 1758)


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Motacillidae Genre : Anthus

  • 86
    observations

  • 23
    communes

  • 17
    observateurs

  • Première observation
    1986

  • Dernière observation
    2019
Bernard Pierre - Bertrand Nicolas - Bouche Michel - Bouvier Martial - Combrisson Damien - Corail Marc - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Duguet Rémi - Dumas Pierre - Durix Sylvie - Joubert Thierry - Lefrançois Olivier - Puissant Joël - Thibert Emmanuel - Tron François - Tron Lucien

Informations sur l'espèce

Le pipit farlouse, passereau de taille moyenne, fait partie de la famille des motacillidées qui regroupe les pipits et les bergeronnettes. Son plumage est brun gris olivâtre rayé au-dessus, blanc tacheté de stries en-dessous. Le plumage et le vol nuptial ressemblent à ceux du pipit spioncelle (Anthus spinoletta) et du pipit des arbres (Anthus trivialis) mais le chant diffère.
En limite méridionale de nidification, on peut l’observer dans les Écrins sur sa route migratoire ou en hivernage. Le pipit farlouse possède un vol nuptial caractéristique de cette famille. Il descend les ailes déployées et la queue relevée en poussant des stries itt itt itt en succession rapide et achève son vol plané au sol en poussant des trilles dipp dipp dipp sissississi. Il ne passe pas sa période de nidification dans les Écrins mais peut y être observé en hivernage ou en migration entre les sites de reproduction du nord et centre de l’Europe vers le sud.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Champs labourés | Clapiers d'épierrement | Lisières et clairières | Tourbières | Prairies de fauche | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Sols des milieux ouverts
Subcosmopolite
Alauda pratensis Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles