Circaète Jean-le-Blanc

Circaetus gallicus (Gmelin, 1788)


Classe : Aves Ordre : Accipitriformes Famille : Accipitridae Genre : Circaetus

  • 2 473
    observations

  • 49
    communes

  • 184
    observateurs

  • Première observation
    1977

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Albert Raymond - Andre Philippe - Arcier Roland - Argentier Bruno - Argentier Denis - Armand Georges - Baisset Christian - Baisset Marcel - Balme Joseph - Barban Jacky - Barbe Fanny - Barroit Aurélia - Bazoge Claire - Bellon Hubert - Bellon Jean-pierre - Belmonte Hélène - Benoit Sylvain - Benyoub Abdelbaki - Bergeon Jean-pierre - Bernard Pierre - Bertini Christian - Bertrand Nicolas - Besancon Thierry - Bianchini Luc - Bianco Gilbert - Blanchemain Joël - Boccon-gebeaud Camille - Bonet Richard - Bouche Michel - Bourgeois Corine - Boutonnet Pierre - Boutonnet Vincent - Bouvier Martial - Briotet Daniel - Bronner Dominique - Broquet Claire - Brugot Didier - Brugot Rémi - Brun André - Brunet Marie - Bulle Tommy - Calvet Claire - Caron Matthieu - Caullireau Guy - Cavitte Gaëtan - Cazin Antoine - Cestre-lambert Galanne - Chamagne Philippe - Charron Julien - Chastin Alain - Chevalier Françoise - Chevalier Robert - Christiny Antione - Clamens Alex - Combrisson Damien - Commenville Pierre - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulombier Justine - Coulon Mireille - Couloumy Christian - Coursier Cyril - Daumark Bruno - Decoud Jean-michel - Delenatte Blandine - Dellavedova Muriel - Deluermoz Gil - Denis Nans - Dentant Cédric - Derivaz Serge - Digier Marion - Disdier Sandrine - Dova Emmanuelle - Drillat Bernard - Dubois Cecile - Dumas Laurence - Dumas Pierre - Dupin Emilie - Dupuis Etienne - Durand Gilbert - Durix Sylvie - Dussert Julie - Espie Didier - Evin Emmanuel - Fadlon Valérie - Farny Gilles - Faure Joël - Faure Robert - Fiat Denis - Fonteret Jean-pierre - Foret Jérome - Foret Jérôme - Fougeray Daniel - Fourrat Gérard - Franceschi Virginie - Francou Michel - Frossard Françoise - Gaillard Gilles - Galtier Bertrand - Garnier Manon - Girardon Christophe - Giraud Fanny - Giraud Jules - Gondre Claire - Gonsolin Gabriel - Gosselin Catherine - Goulet Frédéric - Guion Sylvie - Huchon Florence - Icardo Emmanuel - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jehl Clementine - Jendoubi Samy - Jonard Aymeric - Jordana Régis - Joubert Eric - Joubert Thierry - Juge Joseph - Keck Robert - Le Pape Claude - Lecuyer Clément - Ledauphin Stéphane - Lefrançois Olivier - Lepoivre Christophe - Lombard Jean-françois - Macle Anne-lise - Magnolon Séverine - Maillard Donovan - Maillet Thierry - Marie Alain - Martin Jean-paul - Martin Thierry - Martinet Annick - Meeus Guido - Merhan Baptiste - Mery Pascal - Monneret Serge - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Nicollet Jean-pierre - Nobili Vincent - Ollieu Eric - Ortiz Michel - Papet Rodolphe - Paulet Nils - Payan Simon - Peyret Pierre-henri - Peyron Joseph - Peyrotty Alain - Pin Jérémie - Puissant Joël - Quellier Hélène - Ripert Henry - Rippert Laurent - Roger Claude - Rutili Marine - Sagot Clotilde - Schirr-bonnans Daniel - Seignemartin Aurore - Semiond Patrice - Sigaud Jean - Souchon Jean-paul - Telmon Jean-philippe - Terreau Alexandre - Thibert Emmanuel - Thomas Aline - Thomas Bernard - Thomas Ludovic - Thomas Marie - Thomas Sylvie - Tron François - Tron Lucien - Vannard Eric - Vanneck Angeline - Varreau Hervé - Vedovati Bertrand - Villetard Matthieu - Vincent Dominique - Voisin Séverine - Vuinee Laure - Warluzelle Olivier - Zugmeyer Victor

Informations sur l'espèce

Le circaète Jean-le-Blanc est un gros rapace très reconnaissable à sa face ventrale blanche et sa grosse tête souvent marron chocolat. La confusion est toutefois possible avec certaines buses variables très claires. Ce migrateur transsaharien se nourrit surtout de reptiles qu'il chasse dans les zones steppiques, les garrigues, les friches, les milieux rocheux mais aussi en montagne jusque dans les pelouses alpines. Le nid assez petit est souvent bâtit dans les pins.
Le circaète Jean-Le-blanc niche en Eurasie et dans le nord ouest dans l'Afrique. En Europe, il n'occupe que les régions d'influence méridionale et, en France, les deux tiers sud du pays. Il hiverne en Afrique subsaharienne d'où il ne revient que dans la dernière décade de mars. Il existe également des populations en Inde qui restent sédentaires ou n'effectuent des migrations qu'au sein du sous-continent.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Champs labourés | Clapiers d'épierrement | Combes à neige | Eboulis | Falaises de basse et moyenne altitudes | Forêts d'adret | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Fossés et canaux | Friches et broussailles | Haies et talus | Landes montagnardes et subalpines | Landines de haute altitude | Lisières et clairières | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes | Prairies de fauche | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Reposoirs des troupeaux domestiques | Rochers embroussaillés | Sols des milieux ouverts
Subcosmopolite
Circaetus ferox | Falco gallicus Gmelin, 1788

Audio (2)


Chronique nature - Circaète Jean-le Blanc : un rapace mangeur de serpents

Auteur: RAM, radio associative des Hautes-Alpes
Description: Un grand oiseau au ventre blanc avec de petites tâches marrons, à la tête et au corps brun est en vol stationnaire au dessus d'un versant sud. Il s'agit peut-être d'un circaète Jean-le Blanc. Présent dans les Hautes-Alpes du mois mars à la fin septembre, il se reproduit souvent dans le même nid que les années précédentes et ne pond qu'un seul œuf. Pour autant l'espèce n'est pas en danger car, comme l'explique Cyril Coursier, technicien dans le secteur du Briançonnais, il est le seul à se nourrir exclusivement de reptiles. Les serpents (couleuvres et surtout vipères) font partie de son menu quotidien.

Sons de la nature - Le circaète Jean-le-Blanc

Auteur: Fernand Deroussen - Naturophonia
Description: Pour le Parc national des Ecrins avec la participation financière de la GMF

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles