Grande Sauterelle verte

Tettigonia viridissima (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Orthoptera Famille : Tettigoniidae Sous-Famille : Tettigoniinae Tribu : Tettigoniini Genre : Tettigonia

  • 133
    observations

  • 32
    communes

  • 36
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2020
Bence Stéphane - Bertini Christian - Bertrand Nicolas - Blanchemain Joël - Bouche Michel - Braud Yoan - Brugot Didier - Bulle Tommy - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Coursier Cyril - Delenatte Blandine - Deroussen Fernand - Dova Emmanuelle - Evin Emmanuel - Fougeray Daniel - Garnier Manon - Goulet Frédéric - Gueguen Alain - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jendoubi Samy - Jordana Régis - Lefrançois Olivier - Maillard Donovan - Maillot Roger - Maillot Roger - Meeus Guido - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Serie Marie-george - Terreau Alexandre - Thomas Bernard - Vuinee Laure - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

La grande sauterelle verte porte bien son nom. Son corps est long de 3 à 4 cm auquel s'ajoutent de longues ailes lui donnant une envergure de 10 cm. Sa coloration verte lui permet de se fondre dans la végétation. La femelle adulte est dotée d'un très long ovipositeur pour pondre ses oeufs, ce qui lui vaut le nom de sauterelle à couteau. Tout autour du Parc, elle fréquente une multitude de milieux plutôt à l’adret en fond de vallée.
Le chant du mâle de la grande sauterelle verte est caractéristique des chaudes nuits d’été. Redoutable carnassière, la grande sauterelle verte chasse des insectes (mouches, chenilles, larves…) à l’affût dans le feuillage des arbres où elle grimpe. Mais elle peut elle-même être la proie d’autres insectes : les sphécidés. Ce sont des guêpes fouisseuses qui tuent ou paralysent leur proie, la transportant ensuite dans le nid creusé dans le sol pour qu'elle serve de nourriture aux larves.
Friches et broussailles | Haies et talus | Landes montagnardes et subalpines | Lisières et clairières | Tourbières | Parcs et jardins | Prairies de fauche | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Ripisylves | Vergers et vignes
Eurasiatique
Gryllus viridissima Linnaeus, 1758 | Locusta viridissima (Linnaeus, 1758) | Phasgonura viridissima (Linnaeus, 1758) |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles