Azuré du Serpolet (L')

Phengaris arion (Linnaeus, 1758)


Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Lycaenidae Sous-Famille : Polyommatinae Tribu : Polyommatini Genre : Phengaris

  • 131
    observations

  • 27
    communes

  • 36
    observateurs

  • Première observation
    1969

  • Dernière observation
    2020
Baisset Caroline - Bence Stéphane - Blanchemain Joël - Blanchemain Loïc - Boutin Michel - Brugot Rémi - Caron Matthieu - Chauliac André - Coquelet Jean-marie - Corail Marc - Coulon Mireille - Denis Nans - Dova Emmanuelle - Drouet Eric - Evin Emmanuel - Fougeray Daniel - Goulet Frédéric - Imberdis Ludovic - Inconnu Inconnu - Inconnu Parc National Des Ecrins - Lefrançois Olivier - Meeus Guido - Miailhe Céline - Morel Inconnu - Mothiron Phillippe - Nicolas Marie-geneviève - Ollieu Eric - Payan Clément - Quivron Damien - Regnard Simon - Savourey Michel - Thibert Emmanuel - Tourillon Olivier - Varreau Hervé - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

L’azuré du serpolet est un papillon diurne au dessus des ailes bleu-violet fortement taché de noir. Le dessous est ocre avec plusieurs lignes de points noirs dont une cerclée de blanc. Comme son nom l’indique, le serpolet est une de ses plantes hôtes, l'origan également. Les adultes volent en début d'été dans les pelouses et prairies sèches. Bien présent dans le massif des Écrins, ce papillon est en régression dans le nord et le centre de l’Europe.
L'azuré du serpolet est une espèce myrmécophile c'est-à-dire que son cycle de vie dépend de relations étroites avec les fourmis, et notamment la fourmi Myrmica sabuleti. La chenille se développe sur une plante hôte puis se laisse tomber au sol. Trouvée par une fourmi, elle produit des sécrétions incitant celle-ci à la transporter dans la fourmilière. Elle devient alors un parasite car tout lui est fourni sans contre-partie : nourriture, soins et protection. La larve va hiverner dans la fourmilière pour terminer sa croissance au printemps suivant. Elle se transforme ensuite en chrysalide puis en papillon pour émerger de la fourmilière à la saison de reproduction.
Friches et broussailles | Pelouses sèches montagnardes
Eurasiatique
Glaucopsyche arion (Linnaeus, 1758) | Lycaena arion (Linnaeus, 1758) | Lycaena arion aglaophon Fruhstorfer, 1915 | Lycaena arion ligurica Wagner, 1904 | Lycaena arthurus Melvill, 1873 | Lycaena ligurica Wagner, 1904 | Lycaena obscura Christ, 1877 | Maculinea arion (Linnaeus, 1758) | Maculinea arion aglaophon (Fruhstorfer, 1915) | Maculinea arion arion (Linnaeus, 1758) | Maculinea arion arthurus (Melvill, 1873) | Maculinea arion bordei Dujardin, 1966 | Maculinea arion ligurica (Wagner, 1904) | Maculinea arion obscura (Christ, 1877) | Maculinea arion pyrenaeafuscans Verity, 1948 | Papilio arion Linnaeus, 1758 | Polyommatus arion (Linnaeus, 1758)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles