Graellsia isabellae (Graells, 1849)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Saturniidae Sous-Famille : Saturniinae Tribu : Saturniini Genre : Graellsia

  • 74
    observations

  • 12
    communes

  • 13
    observateurs

  • Première observation
    1990

  • Dernière observation
    2020
Titre Auteur
Jeunes découvreurs - Fiche ressource Isabelle de France Parc national des Ecrins
Description :
Fiche pédagogique. Un magnifique papillon crépusculaire dont la sous espèce française est présente uniquement dans les Alpes du Sud.
Date : 2019-10-21
Baisset Christian - Baisset Marcel - Bouche Michel - Combrisson Damien - Coulon Mireille - Couloumy Christian - Dubois Cecile - Imbert Emile - Lefrançois Olivier - Maillet Thierry - Nicolas Marie-geneviève - Puissant Joël - Tholozan Elisabeth

Informations sur l'espèce

Ce grand papillon nocturne est vert avec des nervures brunes et quatre ocelles colorés. Les ailes postérieures du mâle se prolongent en queues et, contrairement à celles de la femelle, ses antennes sont plumeuses : les poils sensoriels permettent de détecter les phéromones émises par les femelles. La chenille mature est verte et blanche avec une bande brune sur la face dorsale. Elle se nourrit d'aiguilles de pin sylvestre essentiellement.
Le bombyx Isabelle, souvent nommé Isabelle de France, passe l'hiver sous forme de chrysalide, protégée par un cocon enfoui dans la litière. L'adulte émerge de mars à juillet selon l'altitude. Il ne vit que quelques jours dans le but de se reproduire et ne peut s'alimenter. Ce papillon vitrail est présent en Espagne et dans quelques départements français. Dans les Écrins, on trouve une population endémique des Alpes du sud nommée galliaegloria. Elle est présente dans les forêts montagnardes de pins sylvestres de l'Embrunais et de la Vallouise.
Forêts d'adret
Cas particulier : voir commentaire
Actias isabellae (Graells, 1849) | Saturnia isabellae Graells, 1849

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles