Nacré de la Sanguisorbe (Le)

Brenthis ino (Rottemburg, 1775)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Nymphalidae Sous-Famille : Heliconiinae Tribu : Argynnini Genre : Brenthis

  • 112
    observations

  • 29
    communes

  • 33
    observateurs

  • Première observation
    1969

  • Dernière observation
    2019
Argentier Bruno - Baisset Caroline - Barbe Fanny - Blanchemain Joël - Blanchemain Loïc - Bouche Michel - Brugot Didier - Brugot Rémi - Catard Antoine - Chauliac André - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Deluermoz Gil - Dova Emmanuelle - Goulet Frédéric - Inconnu Parc National Des Ecrins - Iurettigh Jean-marc - Lefrançois Olivier - Lelievre Thierry - Maillard Donovan - Marie Alain - Meeus Guido - Mothiron Phillippe - Nicolas Marie-geneviève - Ollieu Eric - Pin Jérémie - Quivron Damien - Regnard Simon - Savourey Michel - Turban Amandine - Varreau Hervé - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Le nacré de la sanguisorbe est un petit papillon diurne au vol rapide. Mâle et femelle sont proches. Le dessus des ailes fauve orangé à taches noires possède une bordure marginale noire et continue, ce qui le distingue de la plupart des autres nacrés. Il peut être confondu avec le nacré de la ronce (Brenthis daphne) qui est de taille plus grande.
Il est nommé aussi le Nacré des marais car il affectionne les zones humides mais aussi les bocages et clairières de l'étage montagnard. Les adultes butinent une multitude de plantes nectarifères (renoncule, scabieuse...) alors que la chenille se développe sur peu de plantes hôtes comme la sanguisorbe ou la reine des prés. L'observation des adultes est possible de juin à mi-août selon l'altitude dans les Ecrins.
Lisières et clairières | Tourbières | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières
Eurasiatique
Argynnis dyctynna (Denis & Schiffermüller, 1775) | Argynnis ino (Rottemburg, 1775) | Brenthis ino erilda Sagarra, 1925 | Papilio ino Rottemburg, 1775

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles