Virgule (La)

Hesperia comma (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Hesperiidae Sous-Famille : Hesperiinae Tribu : Hesperiini Genre : Hesperia

  • 181
    observations

  • 38
    communes

  • 41
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Bertrand Nicolas - Blanchemain Joël - Boutin Michel - Brugot Didier - Brugot Rémi - Chauliac André - Classen Raphaël - Combrisson Damien - Coquelet Jean-marie - Corail Marc - Cortot Hervé - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Delenatte Blandine - Deluermoz Gil - Denis Nans - Dova Emmanuelle - Favretto Jean-pierre - Fougeray Daniel - Goulet Frédéric - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Lelievre Thierry - Luquet Gérard-christian - Maillard Donovan - Maillot Roger - Marie Alain - Meeus Guido - Mothiron Phillippe - Nicolas Marie-geneviève - Pin Jérémie - Quivron Damien - Regnard Simon - Rippert Laurent - Savourey Michel - Thibert Emmanuel - Tron François - Varreau Hervé - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

La virgule est un petit papillon diurne de couleur brun orangé. Le dessous des ailes postérieures est verdâtre avec de nombreuses taches blanc argenté. Le mâle se distingue de la femelle par sa bande androconiale noire sur le dessus des ailes. Un risque de confusion est possible avec la sylvaine (Ochlodes sylvanus) dont les taches claires du dessous des ailes postérieures sont beaucoup moins visibles.
Assez commune, elle est observable dans les pelouses sèches jusqu'à 2500 m d'altitude. Ses ailes peuvent battre jusqu'à 20 fois par seconde ce qui lui confère un vol est très rapide. Les chenilles se nourrissent de feuilles de graminées, en particulier de fétuques. De nombreuses sous-espèces ont été décrites dans différentes régions de son immense aire de répartition. Contrairement à la plupart des papillons de jours, la virgule, comme tous les hespériidae, présente la particularité de ne pas avoir des antennes terminées en massues. Les androconies sont des écailles spécialisées présentes chez les mâles et diffusant des substances sexuelles chimiques odorantes.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Haies et talus | Parcs et jardins | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes | Prairies de fauche | Sols des milieux ouverts
Holarctique
Augiades comma (Linnaeus, 1758) | Hesperia comma comma (Linnaeus, 1758) | Papilio comma Linnaeus, 1758 | Urbicola comma galliaemeridiei Verity, 1928

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles