Hespérie de la Parcinière (L')

Pyrgus carlinae (Rambur, 1839)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Hesperiidae Sous-Famille : Pyrginae Tribu : Pyrgini Genre : Pyrgus

  • 54
    observations

  • 20
    communes

  • 20
    observateurs

  • Première observation
    1966

  • Dernière observation
    2019
Albert Christophe - Barbe Fanny - Blanchemain Joël - Boutin Michel - Brugot Didier - Chauliac André - Classen Raphaël - Corail Marc - Derivaz Serge - Goulet Frédéric - Imberdis Ludovic - Iurettigh Jean-marc - Lelievre Thierry - Luquet Gérard-christian - Maillard Donovan - Maillot Roger - Moine Remy - Savourey Michel - Varreau Hervé - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

L'hespérie de la Parcinière est un petit papillon diurne, d'aspect trapu et de couleur sombre. Les ailes antérieures sont ornées de petites taches blanches bien marquées sur le dessus tandis que celles des ailes postérieures sont atténuées. Le revers de l'aile postérieure est rougeâtre à jaunâtre avec des taches blanches. Assez commun, ce papillon est endémique des Alpes et fréquente généralement les prairies et pelouses fleuries de 1 500 à 2 500 m d'altitude. Il peut parfois descendre davantage dans les vallées.
Le genre Pyrgus comprend en France métropolitaine 14 espèces, vivant pour la plupart en montagne. Les espèces de ce genre sont particulièrement difficiles à distinguer les unes des autres car elles sont morphologiquement très proches. Pour les distinguer de manière fiable, l'entomologiste devra étudier les génitalias des mâles sous une loupe binoculaire.
Pelouses alpines et subalpines
Endémique alpine
Hesperia carlinae Rambur, 1839 | Hesperia carlinae atrata Verity, 1925 | Pyrgus carlinae atrata (Verity, 1925) | Scelotrix carlinae (Rambur, 1839) | Syrichthus carlinae (Rambur, 1839) | Syrichthus carlinae olivacea Oberthür, 1910 | Syrichtus carlinae (Rambur, 1839)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles