Bruant proyer

Emberiza calandra Linnaeus, 1758


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Emberizidae Genre : Emberiza

  • 79
    observations

  • 14
    communes

  • 22
    observateurs

  • Première observation
    1977

  • Dernière observation
    2020
Bernard Pierre - Blanchemain Joël - Bouche Michel - Cavitte Gaëtan - Chevalier Robert - Combrisson Damien - Corail Marc - Cortot Hervé - Couloumy Christian - Dubois Cecile - Fougeray Daniel - Gonsolin Gabriel - Guion Sylvie - Inconnu Parc National Des Ecrins - Joubert Thierry - Lepoivre Christophe - Meeus Guido - Puissant Joël - Thomas Bernard - Tron Lucien - Varreau Hervé - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

Le bruant proyer est un bruant massif de 40 à 50 g rappelant une alouette mais au bec puissant en forme de S comme les autres embérizidés. C'est un oiseau terne, gris, noir et marron sur un fond de blanc délavé et une poitrine striée de noir, sans dimorphisme sexuel notable. Il est souvent observé perché sur un poteau de clôture ou un fil barbelé étant donné sa prédilection pour les cultures et prairies de fauche.
Le bruant proyer est un migrateur partiel qui se reproduit en Europe et dans une partie de l'Asie. Les populations les plus nordiques reviendront hiverner dans le sud de l'Europe, de l'Asie et au nord de l'Afrique.Son chant caractérisé par une brève strophe se terminant par une trille finale est souvent apparenté à la chute d'une bille rebondissant de plus en plus vite.
Haies et talus | Prairies de fauche
Cas particulier : voir commentaire
Emberiza calandra calandra (Linnaeus, 1758) | Emberiza calandra parroti (Görnitz, 1921) | Miliaria calandra (Linnaeus, 1758)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles