Grande Aigrette

Ardea alba Linnaeus, 1758


Classe : Aves Ordre : Pelecaniformes Famille : Ardeidae Genre : Ardea

  • 59
    observations

  • 15
    communes

  • 19
    observateurs

  • Première observation
    2003

  • Dernière observation
    2019
Bouche Michel - Bouvier Martial - Combrisson Damien - Corail Marc - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Denis Nans - Escallier Thierry - Foret Jérome - Francou Michel - Gonsolin Gabriel - Goulet Frédéric - Joubert Thierry - Lefrançois Olivier - Nobili Vincent - Paulet Nils - Rippert Laurent - Thomas Bernard - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

Ce grand héron blanc de taille voisine du héron cendré (Ardea cinerea) ne peut être confondu. Plus grand que l'aigrette garzette (Egretta garzetta), il porte en période nuptiale, de longues plumes sur le dos et la poitrine ainsi qu'un bec jaune. C'est un hôte des zones humides littorales et continentales. Il se nourrit de poissons mais aussi de crustacés et d'autres petits vertébrés aquatiques, rarement de rongeurs dans les cultures.
L'apparition de la grande aigrette sur le territoire des Ecrins est assez récente et date des années 2000. Elle y est observée en passage, essentiellement en début et fin d'hiver. Ce phénomène est à rattacher à une expansion de l'espèce en France avec, en région PACA, les premiers cas de nidification relevés à partir des années 90.
Champs labourés | Fossés et canaux | Lacs et mares | Prairies de fauche | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Ripisylves | Rives de sable et galets | Rivières et torrents
Subcosmopolite
Casmerodius albus (Linnaeus, 1758) | Egretta alba (Linnaeus, 1758)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles