Sylvandre helvète (Le)

Hipparchia genava (Fruhstorfer, 1908)

Classe : Insecta Ordre : Lepidoptera Famille : Nymphalidae Sous-Famille : Satyrinae Tribu : Satyrini Genre : Hipparchia

  • 33
    observations

  • 17
    communes

  • 19
    observateurs

  • Première observation
    2000

  • Dernière observation
    2021
1985 - Bertrand Nicolas - Chaurin Rémi - Combrisson Damien - Corail Marc - Deluermoz Gil - Drouet Eric - Goulet Frédéric - Imberdis Ludovic - Jendoubi Samy - Lefrançois Olivier - Maillard Donovan - Mothiron Phillippe - Nicolas Marie-geneviève - Pin Jérémie - Planchot Romain - Regnard Simon - Savourey Michel - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Ce grand papillon diurne est sombre avec une bande submarginale blanche à jaunâtre visible aussi bien sur le dessus que sur le dessous.Il a été récemment distingué du sylvandre Hipparchia fagi et du petit sylvandre Hipparchia alcyone comme espèce à part entière. La femelle pond ses œufs sur les graminées. Les adultes, visibles en été, fréquentent les bois clairs et les pelouses sèches. Ils ne forment qu’une seule génération.
Les papillons du genre Hipparchia présentent notamment trois espèces proches que l’on distinguera de manière certaine par l’analyse des armatures génitales du mâle, plus communément appelées genitalia. Il convient d’analyser tout particulièrement l’organe de Jullien (pièce copulatoire) en comptant le nombre de bâtonnets qu’il possède. Le sylvandre helvète possède 7 à 12 bâtonnets. Sa distribution est encore mal connue, il reste peu commun dans les Alpes et est également présent dans le massif jurassien et le massif central..
Forêts d'adret | Friches et broussailles | Pelouses sèches montagnardes
Cas particulier : voir commentaire
Eumenis fagi genava Fruhstorfer, 1908 | Hipparchia alcyone genava (Fruhstorfer, 1908) | Satyrus alcyone auct. non (Denis & Schiffermüller)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles