Valériane des débris

Valeriana saliunca All., 1785


Classe : Equisetopsida Ordre : Dipsacales Famille : Caprifoliaceae Genre : Valeriana

  • 65
    observations

  • 10
    communes

  • 19
    observateurs

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Bernard Pierre - Boccon-gebeaud Camille - Brugot Didier - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Denis Nans - Dentant Cédric - Dova Emmanuelle - Dupuis Etienne - Merhan Baptiste - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Puissant Joël - Quellier Hélène - Roger Claude - Salomez Pierre - Vannard Eric

Informations sur l'espèce

Cette plante vivace forme des touffes gazonnantes de 10 à 15 cm de haut. Ses tiges et feuilles sont glabres et bleutées. Les feuilles sont entières, ovales lancéolées. Les petites fleurs d’un rose délicat sont rassemblées en têtes denses au sommet des tiges et donnent des fruits surmontés d’aigrettes plumeuses. La valériane à feuilles de saule (valeriana saliunca) affectionne, dans les zones calcaires, les rochers, les éboulis fins et les prairies écorchées principalement à l’étage alpin.
Présente uniquement dans les Alpes occidentales et les Apennins, la valériane à feuilles de saule est protégée en région Rhône-Alpes-Auvergne.
Eboulis | Pelouses alpines et subalpines | Dalles rocheuses
Européenne occidentale
Valeriana capitata Clairv., 1811 | Valeriana celtica sensu Vill., 1787 non L., 1753 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles