Primevère farineuse

Primula farinosa L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Ericales Famille : Primulaceae Sous-Famille : Primuloideae Genre : Primula

  • 105
    observations

  • 22
    communes

  • 43
    observateurs

  • Première observation
    1976

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Baisset Marcel - Barbe Fanny - Belle Valentin - Bernard Pierre - Billard Gilbert - Boccon-gebeaud Camille - Bonet Richard - Bouche Michel - Brugot Didier - Bulle Tommy - Chamagne Philippe - Chapurlat Claire - Chas Edouard - Corail Marc - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Dalmas Jean-pierre - Delenatte Blandine - Denis Nans - Dentant Cédric - Dova Emmanuelle - Drillat Bernard - Dumas Pierre - Dupuis Etienne - Dutray Claire - Gillot Philippe - Icardo Emmanuel - Lecuyer Clément - Lefrançois Olivier - Merhan Baptiste - Merle Hugues - Mottet Jean-claude - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Nicollet Jean-pierre - Ollieu Eric - Roche Daniel - Salomez Pierre - Telmon Jean-philippe - Ugo Julien - Vannard Eric - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

La primevère farineuse est une petite plante de 5-15 cm. Tout chez elle est farineux : de la cime de la tige, à la base des feuilles en passant par le calice. Elle n’usurpe pas son nom. Les feuilles sont en rosette basale tandis que les fleurs sont perchées en haut de la tige. Elles sont d’un joli rose pâle, quelquefois blanches, avec une gorge jaune. La primevère farineuse apprécie les bords des ruisseaux, les zones de sources et les prairies très humides.
Cette petite primevère est très fréquente dans le parc national des Écrins et facile à reconnaître dès qu’on a les pieds un peu dans l’eau.
Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Sources, suintements et mouillères
Arctico-alpine
Aleuritia farinosa (L.) Opiz, 1839 | Androsace farinosa (L.) Spreng., 1815 | Primula nivalis Turcz.

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles