• 50
    observations

  • 8
    communes

  • 21
    observateurs

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2019
Albert Christophe - Barbe Fanny - Belle Valentin - Boccon-gebeaud Camille - Bouche Michel - Brugot Didier - Coursier Cyril - Daumark Bruno - Delenatte Blandine - Dentant Cédric - Dova Emmanuelle - Dubois Cecile - Goulet Frédéric - Icardo Emmanuel - Merhan Baptiste - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Nicollet Jean-pierre - Salomez Pierre - Thomas Bernard - Vannard Eric

Informations sur l'espèce

Cette belle plante vivace peut atteindre un demi mètre voire plus. Sa tige rigide porte en étage de nombreux couples de feuilles opposées disposées successivement en croix. Ses fleurs à la corolle plissée d'au moins quatre centimètres et d'un bleu prononcé, ornent le tiers sommital de la plante. La gentiane à feuilles d’asclépiade pousse généralement en petites colonies dans des lieux humides et frais, parfois les pieds dans l'eau.
Le nom d'espèce de cette plante tire son origine à cause de la ressemblance de ses feuilles avec celles de l'herbe aux perruches (Asclepias cornuti). Il fait référence aussi, de manière indirecte, à la mythologie grecque et à Asclepios, Dieu de la médecine.
Lisières et clairières | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières
Européenne
Coilantha asclepiadea (L.) G.Don, 1838 | Dasystephana asclepiadea Delarbre, 1800 | Dasystephana asclepiadea (L.) Borkh., 1796 | Gentiana ramiflora Szabó, 1894 | Gentiana schistocalyx K.Koch, 1850 | Pneumonanthe asclepiadea (L.) F.W.Schmidt, 1793 | Pneumonanthe plicata F.W.Schmidt, 1796

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles