Gentiane des Alpes

Gentiana alpina Vill., 1779

Classe : Equisetopsida Ordre : Gentianales Famille : Gentianaceae Genre : Gentiana

  • 66
    observations

  • 13
    communes

  • 27
    observateurs

  • Première observation
    1978

  • Dernière observation
    2019
Albert Christophe - Benyoub Abdelbaki - Bonet Richard - Brugot Didier - Charrier Matthieu - Della-vedova Muriel - Dentant Cédric - Digier Marion - Fougeray Daniel - Girardon Christophe - Granger Emilie - Guilloux Julien-pierre - Guiral Gilles - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Magnolon Séverine - Merhan Baptiste - Mottet Jean-claude - Nicollet Bernard - Nobili Vincent - Ollieu Eric - Roche Daniel - Roger Claude - Salomez Pierre - Senn Olivier - Ugo Julien - Villaret Jean-charles

Informations sur l'espèce

En fleur, cette plante vivace à tige insignifiante avoisine les 5 à 10 cm. Elle est essentiellement calcifuge. Son appellation prise au pied de la lettre n'est pas galvaudée puisqu'elle pousse presque exclusivement dans l'étage alpin. C'est là-haut que la gentiane acaule (Gentiana acaulis) vient parfois lui voler la vedette mais elle s'en différencie grâce à la présence de courtes feuilles coriaces et d'un vert pâle, groupées en rosette à sa base.
En France, on la rencontre dans les pelouses rocailleuses d'altitude non seulement dans les Alpes mais aussi dans les Pyrénées où il lui arrive souvent de s'étaler en multitude sur le sol. C'est sa racine qui en est la cause car elle émet tout un réseau de fins rejets stolonifères.
Combes à neige | Eboulis | Pelouses alpines et subalpines
Européenne
Ciminalis alpina (Vill.) Holub, 1973 | Gentiana acaulis subsp. alpina O.Bolòs & Vigo, 1983 | Gentiana acaulis subsp. alpina (Vill.) H.Marcailhou & Marcailhou, 1908 | Gentiana acaulis var. alpina (Vill.) Griseb., 1845 | Gentiana clusii subsp. alpina (Vill.) Rouy, 1908 | Gentiana excisa subsp. alpina (Vill.) Nyman, 1881 | Hippion alpinum (Vill.) F.W.Schmidt, 1796

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles