Gaillet jaune

Galium verum L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Gentianales Famille : Rubiaceae Sous-Famille : Rubioideae Tribu : Rubieae Genre : Galium

  • 197
    observations

  • 29
    communes

  • 56
    observateurs

  • Première observation
    2001

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Ancey Patrick - Baisset Marcel - Barbe Fanny - Benyoub Abdelbaki - Bernard Pierre - Billard Gilbert - Boccon-gebeaud Camille - Bonet Richard - Bouche Michel - Campagne Pascal - Cestre-lambert Galanne - Charron Julien - Chaud Marcel - Chevalier Robert - Christol Bernard - Corail Marc - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Dalmas Jean-pierre - Dardanelli Laurent - Delenatte Blandine - Della-vedova Muriel - Dentant Cédric - Digier Marion - Dova Emmanuelle - Dumas Pierre - Dupuis Etienne - Evin Emmanuel - Fougeray Daniel - Girardon Christophe - Gonsolin Gabriel - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Lefrançois Olivier - Merhan Baptiste - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Pierre Salomez - Plisson Anne-laure - Puissant Joël - Roche Daniel - Roger Claude - Sagot Clotilde - Salomez Pierre - Semiond Patrice - Senn Olivier - Sylvie Gille-naves - Talichet Maëlle - Telmon Jean-philippe - Tessier Du Cros Bruno - Vannard Eric - Varreau Hervé - Villaret Jean-charles - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

Le gaillet vrai est une plante dressée de 10 à 90 cm de haut. La tige fine porte des petites feuilles étroitement linéaires mucronées et disposées en verticilles. Les fleurs jaunes à 4 pétales sont regroupées en corymbes. Le gaillet jaune est immanquable au bord des chemins, dans les prés, les lisières, les pinèdes des étages collinéen et montagnard plutôt secs.
Le gaillet jaune, ou vrai, est quelquefois nommé le caille-lait. Il était effectivement utilisé autrefois comme présure végétale pour faire cailler le lait en vue de la confection des fromages. L’arrivée de méthodes plus « modernes » a fait tomber progressivement son utilisation en désuétude.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Forêts d'adret | Landes montagnardes et subalpines | Lisières et clairières | Pelouses sèches montagnardes | Prairies de fauche
Eurasiatique
Asterophyllum galium Schimp. & Spenn., 1829 | Galium floridum Salisb., 1796 | Galium glabratum Klokov, 1961 | Galium luteum Lam., 1779 | Galium luteum var. brachycarpum (DC.) Cariot & St.-Lag., 1889 | Galium luteum var. trachyphyllum (DC.) Cariot & St.-Lag., 1889 | Galium minimum Gilib., 1782 | Galium minutum L., 1753 | Galium officinale Gaterau, 1789 | Galium verum var. depressum Briq. & Cavill., 1915 | Rubia vera (L.) Baill., 1880

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles