Épipactis des marais

Epipactis palustris (L.) Crantz, 1769

Classe : Equisetopsida Ordre : Asparagales Famille : Orchidaceae Sous-Famille : Epidendroideae Tribu : Neottieae Genre : Epipactis

  • 13
    observations

  • 8
    communes

  • 9
    observateurs

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2017
Bouche Michel - Bouvier Michel - Brugot Didier - Coulon Mireille - Dentant Cédric - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Salomez Pierre - Tourillon Olivier

Informations sur l'espèce

Cette orchidée de 20 à 50 cm a une tige dressée et des feuilles lancéolées. Ses fleurs bien reconnaissables sont disposées en grappe. Elles sont pendantes, avec un grand labelle blanc partagé par un étranglement très marqué, la partie inférieure (épichile) avec une bordure crénelée et 2 gibbosités jaunes et blanches, la supérieure (hypochile) veinée de mauve et non cupuliforme. Les tépales extérieurs sont brunâtres. Elle vit dans les prairies marécageuses des étages inférieurs.
L’épipactis des marais (Epipactis palustris) se distingue des autres espèces de ce genre notamment par un hypochile (partie haute du labelle) qui n’est pas en forme de cupule (non cupuliforme). C'est une espèce peu commune sur le territoire du parc national des Ecrins.
Fossés et canaux | Sources, suintements et mouillères
Eurasiatique
Arthrochilium palustre (L.) Beck & Lerchenau, 1890 | Calliphyllon palustre (L.) Bubani, 1902 | Cymbidium palustre (L.) Sw., 1799 | Epipactis longifolia (L.) All., 1785 | Epipactis palustris f. ochroleuca Barla | Helleborine longifolia (L.) Moench, 1794 | Helleborine palustris (L.) Crantz, 1769 | Helleborine palustris Schrank | Limodorum palustre (L.) Kuntze, 1891 | Serapias helleborine var. palustris L., 1753 | Serapias longiflora Asso, 1779 | Serapias longifolia L., 1771

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles