• 380
    observations

  • 11
    communes

  • 45
    observateurs

  • Première observation
    1978

  • Dernière observation
    2020
Titre Auteur
Une éclaircie pour le sabot de Vénus Parc national des Ecrins
Description :
Quelques arbres ont été coupés à Saint-Jacques-en-Valgaudemar afin de laisser passer la lumière à proximité d'un site abritant cette orchidée emblématique et préservée. Espèce forestière de demi-ombre, elle tend en effet à régresser avec la fermeture du milieu.
Date : 2019-10-21
Albert Christophe - Argentier Bruno - Bernard Pierre - Bertini Christian - Bertrand Nicolas - Bonnassieu Didier - Briaudet Pierre-emmanuel - Brun André - Bulle Tommy - Charignon Jérémie - Combrisson Damien - Coulon Mireille - Couloumy Christian - Coursier Cyril - Crassous Claire - Dentant Cédric - Drillat Bernard - Dumas Pierre - Durix Sylvie - Fiat Denis - Foret Jérôme - Fougeray Daniel - Gattus Jean-christophe - Icardo Emmanuel - Imberdis Ludovic - Jendoubi Samy - Lecuyer Clément - Lombard Jean-françois - Magnolon Séverine - Mikalef Diaghilé - Mottet Jean-claude - Nicollet Bernard - Nicollet Jean-pierre - Ollieu Eric - Pin Jérémie - Roche Daniel - Salomez Pierre - Sigaud Jean - Terreau Alexandre - Thibert Emmanuel - Tron Lucien - Vedovati Bertrand - Vegara Melissa - Villetard Matthieu - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

Cette belle plante de 20 à 50 cm peut n’avoir qu’une ou deux tiges fleuries ou alors former des touffes de plusieurs tiges issues d’une souche rhizomateuse. Ses grandes feuilles sont alternes, embrassantes, larges et pointues au bout. Les grosses fleurs sont composées d’un labelle jaune en forme de sabot entouré de pièces florales brun pourpre.
Cette orchidée emblématique pousse dans les hêtraies sapinières ou dans certaines pinèdes à pins sylvestres ou à crochets, sur terrain calcaire et à l’étage montagnard. Bien que vivant en forêt, elle a besoin de lumière indirecte et occupe les places de demi-ombre. L’ONF et le PNE ont mené des études afin de mieux connaître les conditions écologiques qui lui sont nécessaires, de la suivre sur certaines placettes et de mener quelques travaux pour favoriser son milieu. Protégée en France, elle reste rare et menacée par la cueillette, la photographie (les photographes piétinant de toutes jeunes pousses), les travaux sylvicoles et la fermeture de son milieu.
Hêtraie-sapinière | Lisières et clairières | Litière forestière et humus
Circumboréale
Calceolus alternifolius St.-Lag., 1889 | Calceolus marianus Crantz, 1769 | Cypripedilum calceolus (L.) Rouy, 1912 | Cypripedium boreale Salisb., 1796 | Cypripedium calceolus var. biflorum Rouy, 1912 | Cypripedium cruciatum Dulac, 1867 | Cypripedium ferrugineum Gray, 1821 | Cypripedium microsaccon Kraenzl., 1913

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles