• 1 368
    observations

  • 36
    communes

  • 98
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Arcier Roland - Argentier Bruno - Argentier Denis - Armand Georges - Arnaud Jean-pierre - Auffray Yannick - Baisset Christian - Baisset Marcel - Barnabe Pascal - Bazoge Claire - Bellon Hubert - Bellon Jean-pierre - Benyoub Abdelbaki - Bernard Pierre - Bertini Christian - Bianchini Luc - Bianco Gilbert - Bonet Richard - Bouvier Martial - Bouvier Michel - Brugot Didier - Brun André - Burle Jacques - Campagne Pascal - Caullireau Guy - Charrier Matthieu - Chas Edouard - Chauveau Aristide - Chevalier Robert - Corail Marc - Coulon Mireille - Couloumy Christian - Coursier Cyril - Cretin Patrice - Dalmas Jean-pierre - Daumark Bruno - Delenatte Blandine - Dentant Cédric - Depinel Matthieu - Derivaz Serge - Despas Pascal - Dova Emmanuelle - Drillat Bernard - Dumas Pierre - Dupuis Etienne - Durand Gilbert - Estachy Robert - Evin Emmanuel - Faure Joël - Fiat Denis - Foret Jérôme - Francou Michel - Gattus Jean-christophe - Girardon Christophe - Gonsolin Gabriel - Goulet Frédéric - Guilloux Julien-pierre - Icardo Emmanuel - Imbert Bruno - Inconnu - Jendoubi Samy - Joubert Eric - Lecuyer Clément - Leger Jean François - Lepape Claude - Magnolon Séverine - Merhan Baptiste - Merle Hugues - Michaud Roger - Moine Remy - Mottet Jean-claude - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Nicollet Jean-pierre - Ollieu Eric - Payan Simon - Peyron Joseph - Puissant Joël - Quellier Hélène - Roche Daniel - Roger Claude - Salle Bernard - Salomez Pierre - Salvador Hervé - Schirr-bonnans Daniel - Semiond Patrice - Sigaud Jean - Sylvie Gille-naves - Telmon Jean-philippe - Tessier Du Cros Bruno - Thomas Bernard - Tron Lucien - Ugo Julien - Ulmann Gabriel - Varreau Hervé - Vegara Melissa - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

Arbuste de 3 à 5 m de haut, le noisetier est dit "multicaule" (composé de plusieurs troncs fins). Il présente des feuilles ovales larges, terminées en pointe et bordées d'une double rangée de dents grossières. Il fleurit très tôt dans la saison : 9 mois s'écouleront de la fleur au célèbre fruit automnal, la noisette.
Qui n'a eu la désagréable surprise de cueillir une noisette percée d'un tout petit trou ? A qui la faute ? Au balanin. Ce petit coléoptère couleur de bois a vraiment une drôle d'allure avec son rostre effilé orné de deux antennes coudées. De mai à juillet, la coque de la noisette, encore tendre, lui permet d'entreprendre son forage à la base du fruit. Par ce trou, il va introduire l’œuf qui deviendra le ver vorace se nourrissant de la délicieuse noix. Celui-ci devra creuser à nouveau pour s'évader de la prison nourricière.
Haies et talus | Friches et broussailles
Eurasiatique
Corylus glandulosa Shuttlew. ex Godet, 1853 | Corylus silvestris Salisb., 1796

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles