• 242
    observations

  • 28
    communes

  • 53
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Baisset Marcel - Barbe Fanny - Benyoub Abdelbaki - Bertrand Nicolas - Billard Gilbert - Bonet Richard - Bulle Tommy - Charron Julien - Chas Edouard - Chevalier Robert - Chevallier Thierry - Christol Bernard - Corail Marc - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Dalmas Jean-pierre - Della-vedova Muriel - Dentant Cédric - Dova Emmanuelle - Dumas Pierre - Durix Sylvie - Evin Emmanuel - Foret Jérôme - Fougeray Daniel - Garnier Manon - Girardon Christophe - Gonsolin Gabriel - Goulet Frédéric - Guilloux Julien-pierre - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Lombard Jean-françois - Magnolon Séverine - Merhan Baptiste - Merle Hugues - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Puissant Joël - Quellier Hélène - Roche Daniel - Sagot Clotilde - Salomez Pierre - Seignemartin Aurore - Senn Olivier - Tessier Du Cros Bruno - Tournier Aïla - Vannard Eric - Varreau Hervé - Vegara Melissa - Villaret Jean-charles - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

Cette campanule présente des fleurs des plus classiques, légèrement dressées au sommet d'une tige creuse et à peine poilue sur ses angles. Cette dernière porte de nombreuses feuilles sans pétiole, poilues, dentées et surtout en forme de losange, un synonyme de rhomboïdales d'où son nom d'espèce.
Selon qu'elle habite des milieux favorables ou non, sa taille varie d'une vingtaine de centimètres à beaucoup plus. C'est une espèce incontournable des prairies de fauche, de l'étage montagnard et subalpin.
Pelouses alpines et subalpines | Prairies de fauche | Lisières et clairières
Endémique Ouest alpine
Campanula rhodii proles songeonii (Chabert) Rouy, 1908 | Campanula rotundifolia subsp. rhomboidalis (L.) Bonnier & Layens, 1894 | Campanula songeonii Chabert, 1895

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles