Athyrium alpestre

Athyrium distentifolium Tausch ex Opiz, 1820

Classe : Equisetopsida Ordre : Polypodiales Famille : Athyriaceae Genre : Athyrium

  • 16
    observations

  • 7
    communes

  • 17
    observateurs

  • Première observation
    1981

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Benyoub Abdelbaki - Bonet Richard - Brugot Didier - Caullireau Guy - Corail Marc - Dentant Cédric - Foret Jérôme - Icardo Emmanuel - Legland Thomas - Merhan Baptiste - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Sagot Clotilde - Salomez Pierre - Senn Olivier

Informations sur l'espèce

Cette grande fougère a des frondes divisées une première fois en segments se terminant en une longue pointe aiguë. Ceux-ci sont également découpés en lobes finement ciselés. Les sores sont ronds. Chacun d’entre eux est recouvert par une indusie rudimentaire qui ne les couvre pas et qui tombe rapidement. Cette fougère vit dans les mégaphorbiaies, aulnaies vertes ou landes jusqu'à 2 500 m.
L’athyrium alpestre (Athyrium distentifolium) ressemble beaucoup à la fougère femelle (Athyrium filix-femina) qui se distingue cependant par ses sores allongés. Ceux-ci possèdent une indusie bien développée qui les couvre au début et longtemps persistante.
Forêts d'ubac | Fourrés de saules et d'aulnes | Landes montagnardes et subalpines
Circum-boréale
Aspidium alpestre Hoppe, 1805 | Asplenium alpestre (Hoppe) Mett., 1859 | Asplenium rhaeticum (L.) Brügger, 1874 | Athyrium alpestre (Hoppe) Rylands ex T.Moore, 1857 | Athyrium alpestre subsp. flexile (Newman) Syme, 1886 | Athyrium cordatum Beck | Athyrium filix-femina subsp. alpestre (Hoppe) Bonnier & Layens, 1894 | Athyrium polypodioides Schur, 1858 | Phegopteris alpestris (Hoppe) Mett., 1856 | Phegopteris exilis (Newman) J.Sm., 1857 | Polypodium alpestre (Hoppe) Spenn., 1825 | Polypodium crenatum sensu Schrank, 1789 non Forssk., 1775 | Pseudathyrium alpestre (Hoppe) Newman, 1851 | Pseudathyrium flexile Newman, 1854

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles