• 10
    observations

  • 9
    communes

  • 8
    observateurs

  • Première observation
    1983

  • Dernière observation
    2019
Albert Christophe - Brugot Didier - Douzet Roland - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Pierre Salomez - Salomez Pierre - Talichet Maëlle

Informations sur l'espèce

Cette plante n'a pas été nommée râpette pour rien. Ses tiges anguleuses, ramifiées, plus ou moins dressées, et pouvant se coucher, portent des poils crochus, tout comme les feuilles, ovales, qui en sont bordées. Les petites fleurs sont d'un bleu violacé plus sombre à la base des pétales, avec une couronne de petites écailles blanches à la gorge. Elle pousse dans les décombres, les lieux incultes ou les reposoirs.
Le calice continue sa croissance à la fructification pour donner un fruit formé de 2 valves palmées et aux lobes pointus, appliquées l'une contre l'autre et enserrant la graine. Ces fruits sont ornés de poils raides et crochus.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Reposoirs des troupeaux domestiques
Eurasiatique
Asperugo alba Pieri, 1835 | Asperugo vulgaris Dum.Cours., 1811 | Asperugo vulgaris Bubani, 1897

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles