Pistoloche

Aristolochia pistolochia L., 1763

Classe : Equisetopsida Ordre : Piperales Famille : Aristolochiaceae Genre : Aristolochia

  • 76
    observations

  • 8
    communes

  • 13
    observateurs

  • Première observation
    2001

  • Dernière observation
    2018
Bardin Valérie - Bernard Pierre - Chaud Marcel - Coulon Mireille - Dentant Cédric - Faure Joël - Fougeray Daniel - Fourrat Gérard - Goulet Frédéric - Nicolas Marie-geneviève - Roger Claude - Salomez Pierre - Semiond Patrice

Informations sur l'espèce

Cette plante de 10 à 40 cm pousse en touffe dans les zones ensoleillées. La tige est dressée, non grimpante. Les feuilles, presque toutes sessiles, ont une marge ondulée et scabre. Les fleurs sont situées en haut de la tige, à l’aisselle des feuilles. Elles sont d'un brun rougeâtre et ont la forme d'un cornet droit à faiblement courbé, enflé à la base et muni d'un couvercle.
L’aristoloche pistoloche est une plante méditerranéenne qui «remonte» vers le nord en suivant les grandes vallées telles que le Rhône ou la Durance, tant qu'elle y trouve un climat et un substrat lui convenant. Ainsi, dans le territoire du parc des Écrins, elle se trouve essentiellement dans la vallée de la Durance, jusqu'à l'Argentière-la-Bessée au nord. Cette plante constitue la nourriture exclusive de la chenille de la rare proserpine (Zerynthia rumina), papillon protégé au niveau national. Les milieux secs et ouverts où vivent l’aristoloche pistoloche et donc la proserpine se raréfient, en raison de l'embroussaillement des prairies sèches et de l'urbanisation.
Clapiers d'épierrement | Lisières et clairières | Pelouses sèches montagnardes
Méditerranéenne
Aristolochia fasciculata Lam., 1779 | Aristolochia polyrrhiza Bubani, 1897 | Pistolochia latifolia Raf., 1838

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles