Agrimonia eupatoria L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Rosales Famille : Rosaceae Genre : Agrimonia

  • 32
    observations

  • 17
    communes

  • 20
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Bonet Richard - Bouche Michel - Bouvier Martial - Brugot Didier - Cestre-lambert Galanne - Coulon Mireille - Dalmas Jean-pierre - Dentant Cédric - Digier Marion - Dumas Pierre - Lefrançois Olivier - Nicolas Marie-geneviève - Quellier Hélène - Roger Claude - Salomez Pierre - Senn Olivier - Tournier Aïla - Vannard Eric - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

L’aigremoine est une plante dressée de 30 à 80 cm. Les feuilles sont imparipennées et divisées en folioles principales qui s'intercalent avec des folioles plus petites. Les folioles, velues, sont bordées de larges dents et sont grisâtres dessous. Les fleurs jaunes sont disposées en épis allongés. Les fruits sont sillonnés et couverts de crochets. Elle est très commune dans les prés, les bords des chemins et les lisières.
Les graines très crochues de l’aigremoine s’accrochent très facilement dans les poils des animaux et les vêtements humains. Elles sont ainsi dispersées loin des pieds géniteurs. Ce mode de dispersion s’appelle la zoochorie.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Friches et broussailles | Haies et talus | Lisières et clairières | Pelouses sèches montagnardes
Subcosmopolite
Agrimonia canescens Dumort., 1827 | Agrimonia elata Salisb., 1796 | Agrimonia eupatoria subsp. officinalis Gams, 1923 | Agrimonia minor Mill., 1768 | Agrimonia officinalis Gaterau, 1789 | Agrimonia officinarum Lam., 1779 | Agrimonia sulcata Dulac, 1867 | Agrimonia vulgaris Gray, 1821 | Eupatorium dioscoridis Bubani, 1899

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles