Caloptène italien

Calliptamus italicus (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Orthoptera Famille : Acrididae Sous-Famille : Calliptaminae Genre : Calliptamus

  • 74
    observations

  • 27
    communes

  • 22
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2020
Bertrand Nicolas - Blanchemain Joël - Braud Yoan - Brugot Didier - Corail Marc - Coulon Mireille - Delenatte Blandine - Digier Marion - Dova Emmanuelle - Dupuis Etienne - Fougeray Daniel - Goulet Frédéric - Gueguen Alain - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Jendoubi Samy - Maillard Donovan - Meeus Guido - Nicolas Marie-geneviève - Thibert Emmanuel - Varreau Hervé - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Ce gros criquet grisâtre se caractérise surtout par ses ailes postérieures, teintées à la base d'un rose-rouge s'atténuant progressivement jusqu'à l'extrémité, laquelle est transparente. Elles n'ont pas de tache noire. Les tegmina, de même couleur que le corps et mouchetés de sombre, sont assez longs et dépassent les genoux. Les tibias postérieurs sont rouge clair. Il affectionne les pelouses ou rocailles chaudes et sèches.
Bien que ne stridulant pas comme bien des criquets, le caloptène italien émet des crissements produits avec ses mandibules pour communiquer avec ses congénères. C'est une espèce bien présente sur le territoire du parc national des Écrins. Il peut être confondu avec le caloptène ochracé (Calliptamus barbarus) et le caloptène provençal (Calliptamus siciliae), peu connus pour l'instant sur ce territoire. La distinction entre ces espèces n'est pas toujours aisée, et seule l'observation de certaines pièces génitales du mâle peuvent lever le doute.
Friches et broussailles | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes
Eurasiatique
Gryllus italicus Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles