Decticelle montagnarde

Anonconotus alpinus (Yersin, 1858)

Classe : Hexapoda Ordre : Orthoptera Famille : Tettigoniidae Sous-Famille : Tettigoniinae Tribu : Platycleidini Genre : Anonconotus

  • 97
    observations

  • 16
    communes

  • 27
    observateurs

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2019
Albert Christophe - Barbe Fanny - Bertrand Nicolas - Blanchemain Joël - Braud Yoan - Charron Julien - Citoleux Jacques - Corail Marc - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Delenatte Blandine - Dova Emmanuelle - Evin Emmanuel - Fougeray Daniel - Girardon Christophe - Goulet Frédéric - Gueguen Alain - Imberdis Ludovic - Inconnu Parc National Des Ecrins - Maillard Donovan - Meeus Guido - Merhan Baptiste - Morin Didier - Nicolas Marie-geneviève - Thibert Emmanuel - Warluzelle Olivier - Zugmeyer Victor

Informations sur l'espèce

L'analote des Alpes est une sauterelle de couleur vert intense nuancé de noir, de blanc crème, de jaune ou de brun. Même si sa taille n'excède pas 23 mm, elle donne un aspect plutôt massif. Ses ailes, presque invisibles sont de l'ordre du millimètre. Sauterelle au pied montagnard, elle se plaît dans les alpages, fréquentant pelouses rocailleuses et landes souvent à plus de 2000m d'altitude.
L'analote des Alpes, également appelée decticelle montagnarde, se répartit des Alpes du Nord jusqu'au Jura. Bien que cette répartition soit restreinte, elle permet malgré tout d'affiner la détermination de ces sauterelles du genre Anonconotus, toutes très ressemblantes. Ainsi sur les 6 espèces d'analotes, seules l'analote noirâtre (Anonconotus ghiliani) et l'analote occidentale (Anonconotus occidentalis) viendront se mêler aux mêmes alpages que notre plus répandue analote des Alpes.
Pelouses alpines et subalpines | Reposoirs des troupeaux domestiques
Cas particulier : voir commentaire
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles