Cigale des montagnes

Cicadetta montana (Scopoli, 1772)

Classe : Hexapoda Ordre : Hemiptera Famille : Cicadidae Sous-Famille : Cicadettinae Tribu : Cicadettini Genre : Cicadetta

  • 7
    observations

  • 7
    communes

  • 5
    observateurs

  • Première observation
    1993

  • Dernière observation
    2015

Informations sur l'espèce

Cette petite cigale a un corps de 18 mm, sombre avec des segments abdominaux bordés de rouge. Ses ailes sont transparentes avec des nervures bien marquées. Elle est semblable à la cigalette à ailes courtes (Cicadetta petryi) et on ne peut l'en différencier que par la cymbalisation (le « chant »), lequel est une série de longs bourdonnements sans le « tsit » final de la cigalette à ailes courtes.
Comme chez la cigalette à ailes courtes, la cymbalisation de la cigalette des montagnes est très aiguë, à la limite de l'audible pour l'homme. Ainsi les personnes n'entendant pas les fréquences aiguës doivent-elles se munir d'un détecteur d'ultra-sons, généralement utilisé pour entendre les chauves-souris. Les différentes espèces de cigalettes (genre Cicada) étaient il y a encore peu non distinguées les unes des autres et étaient toutes nommées Cicadetta montana. Dans les Ecrins, la « vraie » cigalette des montagnes semble assez rare. Elle chante cachée dans un arbre et est présente jusqu'à 2 000 m d'altitude.
Forêts d'adret | Forêts d'ubac
Non renseignée pour le moment
Cicada flavofenestrata Goeze, 1778 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles