• 13
    observations

  • 5
    communes

  • 13
    observateurs

  • Première observation
    1996

  • Dernière observation
    2020
Bertini Christian - Combrisson Damien - Durix Sylvie - Farny Gilles - Foret Jérôme - Fougeray Daniel - Goulet Frédéric - Jendoubi Samy - Jordana Régis - Maillard Donovan - Martin Jean-paul - Nicollet Bernard - Seignemartin Aurore

Informations sur l'espèce

Ce grand serpent de couleur bronze fait partie de la famille des Colubridés. À la différence des vipères, sa pupille est ronde. Les jeunes ont un collier jaune et sont tachetés de brun. Il affectionne les milieux arborés de faible altitude, les tas de pierres et les murets, parfois les granges à foin. Il hiverne un tiers de l’année pour pondre une dizaine d’œufs au printemps dans l’humus ou les trous d’arbres.
De caractère très calme, cette espèce est inoffensive pour l’homme. Elle consomme principalement des petits rongeurs et tue ses proies en les étouffant par constriction. Arboricole, elle capture également des oisillons et des œufs, et chasse des oiseaux à l’affût. Esculape est considéré comme le dieu romain de la médecine. On le retrouve sur l’emblème des médecins et de la pharmacie française. Son aire de répartition s’étend sur une zone restreinte allant de la Normandie jusqu’aux Pyrénées espagnoles. En Italie, elle est absente au sud. Par contre, on la trouve sur l’ensemble des Balkans et certaines parties de l’Europe centrale et orientale.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Clapiers d'épierrement | Forêts d'adret | Forêts d'ubac | Friches et broussailles | Haies et talus | Lisières et clairières | Rochers embroussaillés
Cas particulier : voir commentaire
Coluber auculapii Battersby, 1952 | Coluber sellmanni Donndorff, 1798 | Elaphe longissima (Laurenti, 1768) | Natrix longissima Laurenti, 1768 | Zamenis aesculapii var. nigra Fitzinger, 1853 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles