Ecaille fermière (L')

Arctia villica (Linnaeus, 1758)

Classe : Insecta Ordre : Lepidoptera Famille : Erebidae Sous-Famille : Arctiinae Tribu : Arctiini Genre : Arctia

  • 17
    observations

  • 5
    communes

  • 11
    observateurs

  • Première observation
    1991

  • Dernière observation
    2022
Albert Christophe - Baisset Marcel - Borot Cynthia - Charron Julien - Coulon Mireille - Drouet Eric - Faure Brac Emilie - Mothiron Phillippe - Nicolas Marie-geneviève - Pin Jérémie - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

L'écaille fermière est un papillon « de nuit » mais qui peut être actif de jour, bien reconnaissable. Ses ailes antérieures, noires tachées de blanc, recouvrent au repos ses ailes postérieures orange vif tachées de noir. L'abdomen est jaune orangé avec quelques points noirs et l'extrémité rouge. Elle est assez commune, et vit dans les endroits chauds : pelouses sèches, talus. Comme son nom l'indique elle peut fréquenter les villages et les villes.
Comme c'est souvent le cas dans le monde animal, ses couleurs voyantes avertissent de sa toxicité. Son mauvais goût provient, en grande partie, de l'accumulation de substances toxiques contenues dans les plantes ingérées par la chenille. Celle-ci est couverte de touffes étoilées de poils bruns à noirs. Elle se distingue par sa tête et ses fausses-pattes roses à rouges. Après avoir passé l'hiver en hibernation, elle reprend de l'activité dès les beaux jours juste avant de se transformer en chrysalide.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Friches et broussailles | Haies et talus | Pelouses sèches montagnardes
Européenne
Chelonia villica (Linnaeus, 1758) | Epicallia villica (Linnaeus, 1758) | Phalaena villica Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles