Syrphe du groseillier

Syrphus ribesii (Linnaeus, 1758)

Classe : Insecta Ordre : Diptera Famille : Syrphidae Genre : Syrphus

  • 24
    observations

  • 5
    communes

  • 6
    observateurs

  • Première observation
    2019

  • Dernière observation
    2020
Bertrand Nicolas - Combrisson Damien - Corail Marc - Jendoubi Samy - Lebard Thomas - Terreau Alexandre

Informations sur l'espèce

Ce syrphe de 10 à 12 mm de long se reconnaît à son thorax bronze doré, à son scutellum jaune et à son abdomen, très aplati vu de profil, noir traversé de plusieurs bandes jaunes, la première étant interrompue. Les yeux sont glabres, les antennes noires, la face jaune ou jaune et noire. Chez la femelle, les fémurs de la troisième paire de pattes sont jaunes. C'est une espèce très commune volant d'avril à octobre, souvent bien loin de groseilliers !
Chez les syrphidae, les mâles ont les yeux jointifs alors que les femelles ont les yeux séparés.
Haies et talus | Lisières et clairières | Parcs et jardins
Paléarctique
Musca ribesii Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles