Pardosa Koch, 1847

Classe : Arachnida Ordre : Araneae Famille : Lycosidae

  • 266
    observations

  • 32
    communes

  • 47
    observateurs

  • Première observation
    1977

  • Dernière observation
    2020
Alice Michaud - Barbe Fanny - Basset Manon - Bergeon Jean-pierre - Bertrand Nicolas - Bounias - Bounias-delacour Anne - Bounias-delacour Anne - Bouvier Martial - Clementine Jehl - Combrisson Damien - Corail Marc - Damien Combrisson - Delacour Anne - Delenatte Blandine - Dominique Vincent - Dupuis Etienne - Dusoulier François - Etienne Dupuis - Foret Jérôme - Fougeray Daniel - Frédéric Goulet - Gautier Gérard - Giraud Fanny - Goulet Frédéric - Jean-philippe Telmon - Jehl Clementine - Jordana Régis - Jérôme Foret - Lecuyer Clément - Magnolon Séverine - Maillard Donovan - Manon Whittaker - Marc Corail - Michaud Alice - Mireille Coulon - Nicolas Bertrand - Nicolas Marie-geneviève - Paulet Nils - Pin Jeremie - Pne Groupe Invertébrés - Rollard Christine - Régis Vuillot - Sylvine Aubert - Séverine Magnolon - Vincent Dominique - Vuillot Régis

Informations sur l'espèce

Dans la famille des Lycosidae, les araignées du genre Pardosa se distinguent, entre autres, par des poils aux pattes bien perpendiculaires. Au sein du genre, par contre, les différences entres espèces sont beaucoup plus délicates et seules P. wagleri (d'un beau bleu pâle) et P. saturatior (très alpine) se démarquent vraiment. Pour les autres, un examen à la loupe binoculaire des genitalia ou des palpes est nécessaire.
Les araignées du genre Pardosa ne construisent pas de toiles mais chassent leurs proies à la course. Souvent regroupées en bandes sur un même territoire, elles peuvent se retrouver à plusieurs chassant la même proie, ce qui leur vaut le qualificatif d'« araignées loups ».
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles