Violette hérissée

Viola hirta L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Malpighiales Famille : Violaceae Genre : Viola

  • 55
    observations

  • 23
    communes

  • 29
    observateurs

  • Première observation
    1983

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Bazoge Claire - Bernard Pierre - Bonet Richard - Bouche Michel - Bouvier Martial - Brugot Didier - Cestre-lambert Galanne - Charron Julien - Christol Bernard - Corail Marc - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Delenatte Blandine - Dentant Cédric - Dumas Pierre - Lefrançois Olivier - Magnolon Séverine - Merhan Baptiste - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Pierre Salomez - Puissant Joël - Salomez Pierre - Senn Olivier - Varreau Hervé - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Cette violette n'a pas de tige ni de stolon. Elle se caractérise également par le fait qu'elle est velue, hérissée de poils courts. Les feuilles disposées en rosette sont en forme de cœur et velues surtout dessous et à la base. Leurs stipules sont largement lancéolées avec souvent quelques courtes franges. Les fleurs violet clair sont portées par un long pédoncule. Elles sont inodores et ont un éperon redressé à l'extrémité. Leurs sépales sont obtus. Les ovaires sont hérissés.
Ne pas confondre tige et pédoncule floral ! En botanique, la tige porte les feuilles et les bourgeons. Chez la violette hérissée, la « tige » portant la fleur n'en est donc pas une mais un pédoncule floral. Cette notion est importante chez les violettes dont la détermination commence par la présence de tige ou non. La violette hérissée vit surtout aux étages collinéen et montagnard, dans les bois clairs, les pelouses sèches ou les talus.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Friches et broussailles | Lisières et clairières | Pelouses sèches montagnardes
Eurasiatique
Viola baurieri Sennen & Gonzalo | Viola bergadensis Sennen | Viola calcarea (Bab.) Greg., 1904 | Viola collina subsp. propera (Jord.) Nyman, 1878 | Viola fontanesii Jord. | Viola foudrasii Jord., 1849 | Viola gloggnitzensis K.Richt., 1887 | Viola hirsuta Schult., 1819 | Viola hirta subsp. baurieri (Sennen & Gonzalo) Sennen | Viola hirta subsp. brevifimbriata W.Becker, 1909 | Viola hirta subsp. calcarea (Bab.) E.F.Warb., 1952 | Viola hirta subsp. foudrasii (Jord.) Berher, 1887 | Violahirta subsp.hirta | Viola hirta subsp. longifimbriata W.Becker, 1909 | Viola hirta var. foudrasii (Jord.) Boreau, 1857 | Viola hirta var. fraterna Rchb., 1832 | Viola hirta var. hirsuta Lange, 1878 | Viola hirta var. laetevirens Clavaud, 1881 | Viola hirta var. oenochroa Gillot & Ozanon, 1885 | Viola hirta var. pinetorum Wiesb., 1885 | Viola holubyi Schur, 1878 | Viola martii Schimp. & Spenn., 1829 | Viola martii subsp. hirta (L.) Schimp. & Spenn., 1829 | Viola pallida Salisb., 1796 | Viola paradoxa K.Richt., 1888 | Viola propera Jord., 1849 | Viola sennenii Pau, 1907 | Viola sylvestris Bubani, 1901 | Viola umbrosa Hoppe, 1828 | Viola variegata Bogenh.

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles