• 18
    observations

  • 6
    communes

  • 20
    observateurs

  • Première observation
    2008

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Barbe Fanny - Bazoge Claire - Bouche Michel - Bouvier Martial - Combrisson Damien - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Delenatte Blandine - Dentant Cédric - Dupuis Etienne - Lefrançois Olivier - Lombard Jean-françois - Merhan Baptiste - Nicolas Marie-geneviève - Paulet Nils - Quellier Hélène - Salomez Pierre - Talichet Maëlle - Vannard Eric

Informations sur l'espèce

La véronique à trois feuilles est une petite plante annuelle de 5 à 15 cm, très glanduleuse, elle a une tige plus ou moins dressée, simple ou ramifiée à la base. Les feuilles du milieu de la tige et supérieures sont profondément découpées généralement en 3 à 5 lobes (palmatipartites). Les fleurs à pétales bleu vif et à gorge jaune pâle, sont placées à l'aisselle des feuilles supérieures et ont un pédicelle au moins aussi long que la feuille.
La véronique à trois feuilles fleurit en avril mai, dans les milieux secs et chauds jusqu'à 1 200 m : champs, friches ou bords de chemins. Elle est peu commune sur le territoire du parc national des Écrins où elle est connue principalement dans l'axe durancien ainsi que dans le Champsaur.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Champs labourés | Pelouses sèches montagnardes
Méditerranéenne
Cochlidiosperma digitata Opiz, 1852 | Omphalospora triphylla (L.) Fourr., 1869 | Veronica collina Opiz, 1825 | Veronica digitata Lam., 1779 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles