Valériane dioïque

Valeriana dioica L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Dipsacales Famille : Caprifoliaceae Genre : Valeriana

  • 28
    observations

  • 15
    communes

  • 13
    observateurs

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2022
Albert Christophe - Baisset Marcel - Blandine Roland - Bulle Tommy - Chapurlat Claire - Corail Marc - Dentant Cédric - Evin Emmanuel - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Salomez Pierre - Varreau Hervé - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

La valériane dioïque est une plante dressée de 15 à 30 cm de haut. Les feuilles basales sont ovales et pétiolées tandis que celles de la tige sont opposées et pennées, profondément découpées en plusieurs lobes, le lobe terminal étant plus grand. Les petites fleurs roses sont groupées en une inflorescence dense au sommet de la tige. Elle vit dans les prairies humides.
Le terme « dioïque » s'emploie lorsqu'une espèce a des pieds portant uniquement des fleurs mâles (n'ayant que des étamines et pas pistil) et d'autres pieds uniquement des fleurs femelles (un pistil mais pas d'étamines). Chez la valériane dioïque, les pieds portant les fleurs mâles ont la même apparence que ceux portant les fleurs femelles. Les fleurs mâles sont toutefois plus longues que le femelles. Les fruits sont surmontés d'une aigrette plumeuse, formant un léger panache, et ne sont bien sûr portés que par les pieds femelles.
Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Sources, suintements et mouillères
Européenne
Valeriana dioica subsp. pinnatifida Čelak., 1871 | Valeriana exigua Bubani, 1899 | Valeriana pusilla Royle, 1839 | Valeriana sylvestris Gray, 1821

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles