Trolle d'Europe

Trollius europaeus L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Ranunculales Famille : Ranunculaceae Genre : Trollius

  • 185
    observations

  • 27
    communes

  • 50
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Baisset Marcel - Bernard Pierre - Bertini Christian - Billard Gilbert - Blandine Roland - Bonet Richard - Brugot Didier - Chapurlat Claire - Chevalier Robert - Christol Bernard - Combrisson Damien - Corail Marc - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Dalmas Jean-pierre - Delenatte Blandine - Della-vedova Muriel - Dentant Cédric - Digier Marion - Dova Emmanuelle - Dumas Pierre - Dupuis Etienne - Fougeray Daniel - Garnier Manon - Gonsolin Gabriel - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Jordana Régis - Lefrançois Olivier - Magnolon Séverine - Merhan Baptiste - Merle Hugues - Mottet Jean-claude - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Parc National Des Ecrins - Pierre Salomez - Plisson Anne-laure - Puissant Joël - Roche Daniel - Roger Claude - Sagot Clotilde - Salomez Pierre - Senn Olivier - Tron Lucien - Vannard Eric - Villaret Jean-charles - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

Cette grande fleur vivace pouvant atteindre 80 cm se reconnaît facilement grâce à ses grosses fleurs rondes et jaunes. Ses feuilles palmées sont profondément découpées en lobes eux-même incisés. Boule d’or posée au sommet de la tige, il illumine les prairies fraîches de moyenne altitude.
La fleur de trolle est si bien fermée que quelques espèces de mouches seulement connaissent l’entrée de la caverne d’Ali Baba où elles pourront se reproduire en toute tranquillité et où leur descendance trouvera abri et nourriture, dans les graines. Le mot trolle vient de l’allemand vieux (trol) qui signifie « globe », en raison de la forme globuleuse de la fleur. Celle-ci explique aussi son nom anglais « globeflower ». Cette origine n’a rien à voir avec les lutins des forêts du nord de l’Europe. Pourtant, les trolles sont souvent accompagnés par des narcisses des poètes et on sait que poètes et trolls font bon ménage !
Pelouses alpines et subalpines | Prairies de fauche
Eurasiatique
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles