Trisète distique

Trisetum distichophyllum (Vill.) P.Beauv. ex Roem. & Schult., 1817

Classe : Equisetopsida Ordre : Poales Famille : Poaceae Genre : Trisetum

  • 127
    observations

  • 16
    communes

  • 35
    observateurs

  • Première observation
    1976

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Baisset Marcel - Benyoub Abdelbaki - Bernard Pierre - Bonet Richard - Bouche Michel - Brugot Didier - Cestre-lambert Galanne - Charrier Matthieu - Corail Marc - Coulon Mireille - Dalmas Jean-pierre - Denis Nans - Dentant Cédric - Digier Marion - Dova Emmanuelle - Dupuis Etienne - Gonsolin Gabriel - Guilloux Julien-pierre - Jendoubi Samy - Lefrançois Olivier - Lombard Jean-françois - Martial Bouvier - Merhan Baptiste - Merle Hugues - Michel Laurent - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Puissant Joël - Roger Claude - Salomez Pierre - Terreau Alexandre - Vannard Eric - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

La trisète distique est une petite graminée de 5-25 cm. Elle se reconnaît à ses feuilles glauques mais surtout distiques. Celles-ci sont disposées sur deux rangs opposés. C’est comme si la plante avait été aplatie dans un livre. Les épillets sont munis de petites arêtes. On rencontre la trisète distique dans les éboulis mouvants et les ravins calcaires instables.
Le pâturin du mont Cenis Poa cenisia a lui aussi des rejets stériles fortement distiques, des feuilles glauques, mais les épillets des tiges fertiles n’ont pas d’arête. En effet, les espèces du genre Poa ont des épillets sans arêtes alors que celles du genre Trisetum ont des épillets qui en sont pourvus.
Eboulis
Endémique alpine
Aira halleri Honck., 1782 | Avena disticha Lam., 1783 | Avena distichophylla Vill., 1779 | Trisetum albanicum Jáv., 1920 | Trisetum distichophyllum subsp. albanicum (Jáv.) Hayek, 1932 | Trisetum distichophyllum subsp. delphinense Beauverd, 1934

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles