Trinia glauca (L.) Dumort., 1827

Classe : Equisetopsida Ordre : Apiales Famille : Apiaceae Genre : Trinia

  • 34
    observations

  • 15
    communes

  • 20
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Bazoge Claire - Bonet Richard - Bouche Michel - Bouvier Martial - Charron Julien - Chauveau Aristide - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Dentant Cédric - Evin Emmanuel - Goulet Frédéric - Lefrançois Olivier - Manzon Louis - Merhan Baptiste - Merlin Julie - Moine Remy - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Salomez Pierre

Informations sur l'espèce

La trinie commune est une petite ombellifère vivace ou bisannuelle (développement sur 2 ans avec floraison la deuxième année), de 10 à 30 cm de haut. Sa tige, très ramifiée dès sa base, porte des feuilles finement découpées, glabres et d’un vert bleuté caractéristique. Les ombelles peu fournies (4 à 8 rayons) sont formées de petites fleurs blanches.
L’aspect général de cette plante (port et couleur), associé à son écologie, sont de bons critères de reconnaissance. Trinia glauca est une plante monocarpique, c’est-à-dire qu’elle va disparaître après sa fructification. Il s’agit d’une espèce dioïque : présence de pieds femelles portant seulement des fleurs femelles et de pieds mâles portant seulement des fleurs mâles. Les sujets mâles de trinie commune ont un aspect bien différent des pieds femelles. La trinie commune, encore appelée trinie glauque ou trinie vulgaire, est une plante que l’on rencontre dans le sud de l’Europe. On l’observe de 400 à 2 200 m d’altitude environ, dans les pelouses sèches, les rocailles, les rochers...
Pelouses sèches montagnardes
Cas particulier : voir commentaire
Apinella glauca (L.) Caruel, 1889 | Apinella pumila (L.) Raf., 1840 | Apium glaucum Crantz, 1767 | Apium pumilum Crantz, 1767 | Cicutaria dioica (L.) Moench, 1802 | Cnidium tenuifolium Moench, 1794 | Lacis vulgaris (DC.) Dulac, 1867 | Pastinaca glauca (L.) Scop., 1771 | Peucedanum minus Huds., 1762 | Pimpinella dioica L., 1771 | Pimpinella glauca L., 1753 | Pimpinella pumila Jacq., 1762 | Pteroselinum glaucum (L.) Rchb., 1832 | Selinum trinia E.H.L.Krause, 1904 | Seseli dioicum (L.) Vill., 1787 | Seseli glaucum sensu Lam., 1779 non L., 1753 | Seseli proliferum Brocchi, 1822 | Seseli pumilum L., 1759 | Tragoselinum pumilum (L.) Lam., 1779 | Trinia carniolica A.Kern. ex Janch., 1908 | Trinia dioica (L.) Fourr., 1868 | Trinia dufourii DC., 1830 | Trinia glaberrima Hoffm., 1814 | Trinia glaberrima var. platycarpa Rouy & E.G.Camus, 1901 | Trinia glaberrima var. stenocarpa Rouy & E.G.Camus, 1901 | Trinia jacquini Endl. | Trinia pumila (L.) Rchb., 1832 | Trinia vulgaris DC., 1830 | Trinia vulgaris subsp. pumila (L.) Nyman, 1879

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles