Théson des Alpes

Thesium alpinum L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Santalales Famille : Santalaceae Genre : Thesium

  • 99
    observations

  • 24
    communes

  • 39
    observateurs

  • Première observation
    1982

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Barbe Fanny - Benyoub Abdelbaki - Billard Gilbert - Bonet Richard - Brugot Didier - Cestre-lambert Galanne - Charrier Matthieu - Chas Edouard - Clerc Estelle - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Dentant Cédric - Digier Marion - Dova Emmanuelle - Dumas Pierre - Dupuis Etienne - Fougeray Daniel - Guilloux Julien-pierre - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Lefrançois Olivier - Lombard Jean-françois - Merhan Baptiste - Merle Hugues - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Paulet Nils - Puissant Joël - Roche Daniel - Sagot Clotilde - Salomez Pierre - Senn Olivier - Ugo Julien - Vannard Eric - Varreau Hervé - Villaret Jean-charles - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Le thésium des alpes est une petite plante de 10-25 cm. Sa racine pivotante est grêle. Les tiges sont étalées, grêles et le plus souvent simples. Les feuilles sont étroites et n’ont qu’une seule nervure visible. Les fleurs sont disposée en épi unilatéral. La fleur jaune vert est tubuleuse et ne présente que 4 pétales. Ce thésium se rencontre dans les prés, les sous-bois et les pelouses jusqu’à 2600 m.
La dissémination des graines est assurée par les fourmis. On dit de cette plante qu’elle est myrmécochore.
Lisières et clairières | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes
Boréomontagnarde
Linosyris alpina (L.) Kuntze, 1891 | Steinreitera secunda Opiz, 1852 | Thesium alpinum L., 1753 subsp. alpinum | Thesium litwinowii Petrov | Thesium tenuifolium Saut. ex W.D.J.Koch, 1846 | Thesium weikerianum Opiz, 1839 | Xerolophus alpinus (L.) Dulac, 1867

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles