Nerprun nain

Rhamnus pumila Turra, 1764

Classe : Equisetopsida Ordre : Rosales Famille : Rhamnaceae Sous-Famille : Rhamnoideae Tribu : Rhamneae Genre : Rhamnus

  • 55
    observations

  • 16
    communes

  • 37
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2021
Albert Christophe - Boccon-gebeaud Camille - Bonet Richard - Bouche Michel - Bouvier Michel - Brugot Didier - Bulle Tommy - Charrier Matthieu - Charron Julien - Chaurin Rémi - Chevalier Robert - Corail Marc - Coulon Mireille - Dalmas Jean-pierre - Dentant Cédric - Dova Emmanuelle - Dumas Pierre - Dupuis Etienne - Goulet Frédéric - Huchon Florence - Jordana Régis - Lefrançois Olivier - Lombard Jean-françois - Merhan Baptiste - Mottet Jean-claude - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Paulet Nils - Pin Jérémie - Roger Claude - Salomez Pierre - Senn Olivier - Ugo Julien - Vannard Eric - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Le nerprun nain (Rhamnus pumila) est un arbrisseau, à rameaux tortueux, non épineux, plaqués contre la roche. Ses feuilles, en général petites (1,5 à 3 cm de long), peuvent atteindre plus de 6 cm de long au complet développement (après floraison). Elles sont alternes et munies de 4 à 9 nervures latérales, saillantes et arquées. Ses fleurs, très discrètes, de couleur verte, vont donner des petites baies de 6 à 8 mm de diamètre, noires à maturité.
Le port rampant de cet arbrisseau rend sa reconnaissance aisée par rapport aux autres représentants de la famille des rhamnacées présents dans le parc national des Ecrins (Rhamnus saxatilis, Rhamnus cathartica, Rhamnus alpina et Frangula alnus). Attention cependant à ne pas le confondre avec un des saules rampants (voir notamment les fleurs ou les fruits de forme différentes entre les genres Salix et Rhamnus. On rencontre le nerprun nain de 1 100 m à 3 000 m d’altitude sur des rochers, blocs, parois calcaires. Il s’enracine à la faveur de fissures. Son nanisme est une adaptation à la vie en altitude en permettant notamment une très faible exposition au vent.
Dalles rocheuses
Européenne
Atulandra valentina (Willd.) Raf., 1838 | Forgeruxia repens Raf., 1838 | Frangula rotundifolia Mill., 1768 | Oreohergozia pumila (Turra) W.Vent, 1962 | Oreohergozia pumila subsp. hispanica W.Vent, 1962 | Rhamnus alpina subsp. pumila (Turra) O.Bolòs & Vigo, 1974 | Rhamnus globulariifolia Arv.-Touv., 1871 | Rhamnus pumila Turra, 1764 subsp. pumila | Rhamnus pusilla Ten., 1815 | Rhamnus valentina Willd., 1798

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles