Primevère acaule

Primula vulgaris Huds., 1762

Classe : Equisetopsida Ordre : Ericales Famille : Primulaceae Sous-Famille : Primuloideae Genre : Primula

  • 43
    observations

  • 13
    communes

  • 24
    observateurs

  • Première observation
    1985

  • Dernière observation
    2019
Albert Christophe - Benyoub Abdelbaki - Bertini Christian - Bonet Richard - Brugot Didier - Campagne Pascal - Chas Edouard - Corail Marc - Dentant Cédric - Dumas Pierre - Evin Emmanuel - Foret Jérôme - Fougeray Daniel - Gattus Jean-christophe - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Merhan Baptiste - Moine Remy - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Puissant Joël - Salomez Pierre - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

Cette primevère basse culmine modestement à une quinzaine de centimètres au maximum. Les feuilles d’aspect gaufré, vert foncé dessus et plus claires dessous, sont disposées en rosette basale. Les fleurs jaune soufre, aux pétales tachés d’orangé à la base, sont solitaires. Elle fleurit au début du printemps dans les sous-bois et les lieux ombragés.
Contrairement aux autres primevères, dont les fleurs sont disposées en ombelle, les fleurs de la primevère acaule sont portées par un pédicelle partant directement de la rosette de feuilles basales ; d’où son nom de primevère acaule, ce qui signifie « primevère sans tige ». De nombreuses variétés horticoles, aux couleurs variées, sont cultivées comme plantes ornementales.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Forêts d'ubac | Haies et talus | Hêtraie-sapinière
Eurasiatique
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles