Pâturin des prés

Poa pratensis L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Poales Famille : Poaceae Genre : Poa

  • 204
    observations

  • 37
    communes

  • 57
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Baisset Marcel - Bazoge Claire - Benyoub Abdelbaki - Bernard Pierre - Billard Gilbert - Boccon-gebeaud Camille - Bonet Richard - Bouche Michel - Bouvier Martial - Bulle Tommy - Campagne Pascal - Charrier Matthieu - Charron Julien - Chas Edouard - Christol Bernard - Corail Marc - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Dalmas Jean-pierre - Delenatte Blandine - Della-vedova Muriel - Dentant Cédric - Digier Marion - Dova Emmanuelle - Dumas Pierre - Evin Emmanuel - Faure Joël - Goulet Frédéric - Guilloux Julien-pierre - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Jordana Régis - Lefrançois Olivier - Magnolon Séverine - Merhan Baptiste - Merle Hugues - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Nobili Vincent - Ollieu Eric - Pierre Salomez - Plisson Anne-laure - Puissant Joël - Roche Daniel - Roger Claude - Sagot Clotilde - Salomez Pierre - Senn Olivier - Talichet Maëlle - Telmon Jean-philippe - Tessier Du Cros Bruno - Ugo Julien - Vannard Eric - Varreau Hervé - Villaret Jean-charles - Vincent Dominique

Informations sur l'espèce

Ce grand pâturin d’un mètre environ à floraison a une tige lisse et une souche à longs stolons souterrains. La gaine des feuilles est, elle aussi, lisse. La ligule est courte. Les feuilles, à la préfoliaison pliée, sont courtes et larges de 2 à 5 mm ; on y perçoit comme une trace de ski. Elles sont terminées par une carène. L’inflorescence prend l’aspect d’une panicule étalée à maturité. Les épillets sont dépourvus d’arête.
Le pâturin des prés apprécie les sols meubles et riches en matières organiques. On le rencontre jusqu’à plus de 2000 m d’altitude. Les graines sont souvent transportées et déposées par les troupeaux domestiques. Il entre pour une proportion importante dans la composition des prairies naturelles. Il est une excellente graminée fourragère. Il est très appétent, équilibré et facile à sécher, donnant ainsi un foin de qualité.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Eboulis | Friches et broussailles | Parcs et jardins | Pelouses alpines et subalpines
Eurasiatique
Paneion pratense (L.) Lunell, 1915 | Poa pratensis var. alpestris sensu P.Fourn., 1928 | Poa pratensis var. latifolia sensu P.Fourn., 1928 | Poa reptans Wulfen, 1858 | Poa trivialis L., 1754

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles