Lotier maritime

Lotus maritimus L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Fabales Famille : Fabaceae Sous-Famille : Papilionoideae Tribu : Loteae Genre : Lotus

  • 37
    observations

  • 17
    communes

  • 17
    observateurs

  • Première observation
    1984

  • Dernière observation
    2019
Bernard Pierre - Bonet Richard - Bouche Michel - Brugot Didier - Chamagne Philippe - Chas Edouard - Corail Marc - Coulon Mireille - Delenatte Blandine - Dentant Cédric - Moine Remy - Nicolas Marie-geneviève - Ollieu Eric - Puissant Joël - Salomez Pierre - Talichet Maëlle - Telmon Jean-philippe

Informations sur l'espèce

Le lotier maritime est une plante au port couché et étalé avec de longs pédicelles floraux dressés. Les feuilles ont trois folioles et deux autres à leur base simulant de grandes stipules. Les fleurs, longues de 2,5 à 3 cm, sont jaune pâle et solitaires. Elles donnent des gousses droites à quatre côtes saillantes.
Tout en étant thermophile, ce lotier vit dans les suintements ou autres lieux humides, principalement aux étages collinéen et montagnard.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Forêts d'adret | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Haies et talus | Sources, suintements et mouillères
Européenne méridionale
Lotus maritimus var. siliquosus (L.) Fiori | Lotus pratensis Mill., 1768 | Lotus siliquosus L., 1759 | Lotus siliquosus subsp. bivoneus (Guss.) Arcang., 1882 | Tetragonolobus bouteloui Willk., 1852 | Tetragonolobus conjugatus Daveau | Tetragonolobus glaucus Dulac, 1867 | Tetragonolobus maritimus (L.) Roth, 1788 | Tetragonolobus maritimus var. siliquosus (L.) E.Domínguez & Galiano, 1979 | Tetragonolobus prostratus Moench, 1794 | Tetragonolobus scandalida Scop., 1772 | Tetragonolobus siliquosus Roth, 1788

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles