Jonc arctique

Juncus arcticus Willd., 1799


Classe : Equisetopsida Ordre : Poales Famille : Juncaceae Genre : Juncus

  • 59
    observations

  • 8
    communes

  • 19
    observateurs

  • Première observation
    2001

  • Dernière observation
    2018
Albert Christophe - Baisset Marcel - Chapurlat Claire - Charron Julien - Corail Marc - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Dentant Cédric - Dova Emmanuelle - Evin Emmanuel - Francou Michel - Goulet Frédéric - Maillet Thierry - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Salomez Pierre - Vannard Eric - Vivat Agnès

Informations sur l'espèce

La taille du jonc arctique varie de 10 à 40 cm. Il a de longs rhizomes traçants. La tige est dressée et vert foncé. Elle est lisse et sans feuilles. On note la présence de quelques gaines membraneuses à la base. Les fleurs sont groupées en une inflorescence compacte qui ne s’épanouit que d’un côté de la tige. Elle y est insérée dans le quart supérieur de celle-ci, ce qui est un bon critère de détermination.
Un autre jonc peut prêter à confusion, c’est le jonc filiforme Juncus filiformis dont l’inflorescence grêle est insérée au milieu de la tige. Le jonc arctique est une espèce plus ou moins pionnière des berges sablonneuses des zones humides d’altitude. Les aménagements des cours d’eau et des lacs d’altitude à des fins industrielles ou touristiques peuvent constituer une menace pour les habitats du jonc arctique qui bénéficie d’une protection régionale en PACA et en AURA.
Tourbières | Sources, suintements et mouillères
Arctico-alpine
Juncus acuminatus Balb., 1801 | Juncus castellii Tineo, 1844

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles