Épervière des murs

Hieracium murorum L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Asterales Famille : Asteraceae Sous-Famille : Cichorioideae Tribu : Cichorieae Genre : Hieracium

  • 179
    observations

  • 33
    communes

  • 54
    observateurs

  • Première observation
    1978

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Baisset Marcel - Benyoub Abdelbaki - Bernard Pierre - Bertini Christian - Billard Gilbert - Bonet Richard - Bouche Michel - Bouvier Martial - Campagne Pascal - Cestre-lambert Galanne - Charron Julien - Chevalier Robert - Clerc Estelle - Corail Marc - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Dalmas Jean-pierre - Delenatte Blandine - Dentant Cédric - Digier Marion - Dova Emmanuelle - Dumas Pierre - Dupuis Etienne - Durand Gilbert - Foret Jérôme - Fougeray Daniel - Gattus Jean-christophe - Goulet Frédéric - Huchon Florence - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Jordana Régis - Lefrançois Olivier - Lombard Jean-françois - Magnolon Séverine - Merhan Baptiste - Merle Hugues - Moine Remy - Mottet Jean-claude - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Puissant Joël - Quellier Hélène - Roger Claude - Salomez Pierre - Senn Olivier - Tournier Aïla - Vannard Eric - Varreau Hervé - Vegara Melissa - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

L’épervière des murs est une plante de 20 à 60 cm. La tige dressée est rameuse dans le haut. Elle ne porte généralement qu’une seule feuille. Les autres sont toutes à la base. Irrégulièrement dentées, elles sont arrondies à la base ou plus ou moins en cœur, et quelquefois tachées de brun pourpre dessus et dessous. Le limbe se rétrécit brusquement en pétiole. Les fleurs jaunes sont réunies en capitules velus très glanduleux.
L’épervière des murs est une espèce polymorphe quant à la forme des feuilles et la présence ou non de taches foncées sur celles-ci. L’épervière bifide Hieracium bifidum lui ressemble beaucoup, surtout avant la floraison. Seules les fleurs permettent de les distinguer plus facilement : les involucres de l’épervière des murs sont très glanduleux, pas ceux de l’épervière bifide.
Forêts d'adret | Forêts d'altitude et zone de combat | Forêts d'ubac | Friches et broussailles | Hêtraie-sapinière | Landines de haute altitude | Lisières et clairières | Mélèzins
Eurasiatique
Hieracium bruyeranum Biau, 1912 | Hieracium cardiophyllum Jord. | Hieracium exotericum Jord. ex Boreau, 1857 | Hieracium grandidens Dahlst., 1893 | Hieracium maculatum subsp. platybasis Zahn, 1921 | Hieracium murale Salisb., 1796 | Hieracium murorum proles nemorense (Jord.) Rouy, 1905 | Hieracium murorum subsp. acrotrichellum Romieux & Zahn, 1925 | Hieracium murorum subsp. cardiophyllum Jord. ex Sudre, 1902 | Hieracium murorum subsp. exotericum (Jord. ex Boreau) Sudre, 1902 | Hieracium murorum subsp. grandidens (Dahlst.) Zahn, 1921 | Hieracium murorum L., 1753 subsp. murorum | Hieracium murorum subsp. nemorense (Jord.) Zahn, 1921 | Hieracium murorum subsp. punctidens Zahn, 1921 | Hieracium murorum subsp. scabripes (Jord. ex Boreau) Zahn, 1921 | Hieracium murorum subsp. serratifolium (Jord. ex Boreau) Zahn, 1921 | Hieracium murorum subsp. silvularum (Jord. ex Boreau) Zahn, 1921 | Hieracium murorum subsp. sylvaticum (L.) Arcang., 1882 | Hieracium murorum subsp. sylvaticum (Lam.) Bonnier & Layens, 1894 | Hieracium murorum subsp. viridicollum (Jord. ex Boreau) Zahn, 1921 | Hieracium murorum var. pilosissimum Gren. & Godr., 1850 | Hieracium murorum var. sylvaticum L., 1763 | Hieracium nemorense Jord., 1848 | Hieracium scabripes Jord. ex Boreau, 1857 | Hieracium serratifolium Jord. ex Boreau, 1857 | Hieracium silvularum Jord. ex Boreau | Hieracium silvularum Jord. | Hieracium sparsum Jord. ex Boreau, 1857 | Hieracium sylvaticum (L.) L., 1754 | Hieracium sylvularum Jord. ex Boreau, 1857 | Hieracium viridicollum Jord. ex Boreau, 1857

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles