Épilobe des Alpes

Epilobium alpestre (Jacq.) Krock., 1787

Classe : Equisetopsida Ordre : Myrtales Famille : Onagraceae Sous-Famille : Onagroideae Tribu : Epilobieae Genre : Epilobium

  • 16
    observations

  • 6
    communes

  • 16
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Benyoub Abdelbaki - Billard Gilbert - Dentant Cédric - Digier Marion - Guilloux Julien-pierre - Icardo Emmanuel - Jendoubi Samy - Merhan Baptiste - Merle Hugues - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Place Jacques - Salomez Pierre - Villaret Jean-charles - Wittebolle Guy

Informations sur l'espèce

Cette plante vivace dépasse généralement les 50 cm. Sa tige creuse unique, assez robuste, est dotée généralement de 3 lignes saillantes poilues, ce qui lui a valu son ancien nom de trigonum. Elle est en outre à peine pubescente dans le haut et agrémentée d'une succession de verticilles au nombre variable de feuilles sessiles lancéolées et pointues, groupées par deux, trois ou quatre. Ses fleurs roses sont réunies en bouquet au sommet de la tige.
Cette plante est une orophyte des Alpes, Pyrénées et Carpates.
Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Forêts d'altitude et zone de combat | Landes montagnardes et subalpines | Fourrés de saules et d'aulnes
Cas particulier : voir commentaire
Epilobium montanum var. alpestre Jacq., 1762 | Epilobium roseum subsp. trigonum (Schrank) Bonnier & Layens, 1894 | Epilobium trigonum Schrank, 1789

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles