Grande cigüe

Conium maculatum L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Apiales Famille : Apiaceae Genre : Conium

  • 1
    observation

  • 1
    commune

  • 1
    observateur

  • Première observation
    1985

  • Dernière observation
    1985

Informations sur l'espèce

La grande ciguë est une plante bisannuelle (développement sur 2 ans avec floraison la deuxième année) pouvant mesurer jusqu’à 2 m de hauteur. Sa tige, creuse et tachée de violet, porte des feuilles plusieurs fois divisées. Les taches violettes sont un bon critère de reconnaissance. Les fleurs à pétales blancs sont rassemblées en ombelles. Les fruits sont petits (2 à 4 mm) et globuleux. La plante tout entière dégage une odeur très désagréable rappelant l’urine de souris, surtout si on la froisse.
La grande ciguë est une plante extrêmement toxique. Elle était le poison des Athéniens pour les condamnés à mort. Dans les campagnes, on ne la donnait surtout pas aux lapins. Les intoxications du bétail sont cependant rares car la plante desséchée perd de sa toxicité. La grande ciguë est une espèce eurasiatique, que l’on rencontre jusqu’à 2000 m d’altitude environ dans les décombres, les friches, au bord des chemins...
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Friches et broussailles
Eurasiatique
Cicuta maculata (L.) Clairv., 1811 | Cicuta major Lam., 1779 | Cicuta officinalis Crantz, 1767 | Cicuta vulgaris Delarbre, 1800 | Conium cicuta Neck., 1768 | Conium divaricatum Boiss. & Orph., 1856 | Conium leiocarpum (Boiss.) Stapf, 1886 | Conium maculosum Pall., 1771 | Conium tenuifolium Mill., 1768 | Coriandrum cicuta Crantz, 1767 | Coriandrum maculatum (L.) Roth, 1788 | Selinum conium E.H.L.Krause, 1904 | Sium conium Vest, 1806

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles