Astragale de Montpellier

Astragalus monspessulanus L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Fabales Famille : Fabaceae Sous-Famille : Papilionoideae Genre : Astragalus

  • 62
    observations

  • 19
    communes

  • 32
    observateurs

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2020
Albert Christophe - Bonet Richard - Bouche Michel - Bouvier Martial - Bouvier Michel - Caron Matthieu - Charron Julien - Chas Edouard - Chevalier Robert - Combrisson Damien - Coulon Mireille - Coursier Cyril - Dalmas Jean-pierre - Delenatte Blandine - Dentant Cédric - Dova Emmanuelle - Gattus Jean-christophe - Goulet Frédéric - Icardo Emmanuel - Lanquetuit Anne-marie - Lefrançois Olivier - Manzon Louis - Merhan Baptiste - Moine Remy - Mottet Jean-claude - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Puissant Joël - Roger Claude - Salomez Pierre - Semiond Patrice - Vannard Eric

Informations sur l'espèce

L’astragale de Montpellier est une plante acaule et étalée de 10 à 30 cm. Ses feuilles sont formées d’un nombre impair (21 à 41) de folioles glabres sur la face supérieure. Les fleurs ont un pédoncule qui naît directement de la souche, et il égale à peu près les feuilles. La corolle est rose pourpre. Les gousses de 2-4 cm sont arquées et contiennent de 8 à 12 graines.
L’astragale de Montpellier pousse sur les coteaux, les forêts et les prés secs de préférence calcaires. Comme toutes les fabacées, c’est une bonne plante fourragère et mellifère.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Forêts d'adret | Lisières et clairières | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes
Européenne
Astragalus monspessulanus subsp. canescens (Boiss.) O.Bolòs, Vigo, Masalles & Ninot, 1990 | Astragalus monspessulanus var. alpinus Foucault | Astragalus monspessulanus var. canescens Boiss. | Astragalus monspessulanus var. monspessulanus

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles