Alchémille intermédiaire

Alchemilla transiens (Buser) Buser, 1898

Classe : Equisetopsida Ordre : Rosales Famille : Rosaceae Genre : Alchemilla

  • 95
    observations

  • 21
    communes

  • 30
    observateurs

  • Première observation
    2001

  • Dernière observation
    2019
Albert Christophe - Ancey Patrick - Barbe Fanny - Benyoub Abdelbaki - Bonet Richard - Bulle Tommy - Corail Marc - Deguerry Olivier - Delenatte Blandine - Dentant Cédric - Dumas Pierre - Dupuis Etienne - Durix Sylvie - Evin Emmanuel - Girardon Christophe - Jendoubi Samy - Macle Anne-lise - Merhan Baptiste - Moine Remy - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Ollieu Eric - Puissant Joël - Roche Daniel - Sagot Clotilde - Salomez Pierre - Terreau Alexandre - Vannard Eric - Vincent Dominique - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Cette alchémille a des feuilles profondément découpées jusqu’au rachis en 5 à 7 folioles dont la face inférieure est soyeuse et argentée. Les tiges sont dressées et sont 2 fois plus longues que le pétiole des feuilles basales. Les petites fleurs verdâtres sont groupées en glomérules serrés car leur pédicelle est très court. Sur certaines tiges, les glomérules forment 3 masses ou plus. Elle pousse sur les pelouses, landes ou rocailles siliceuses.
Cette alchémille a été nommée intermédiaire car elle présente des caractères intermédiaires entre ceux de l'alchémille des Alpes (Alchemilla alpina) et ceux de l'alchémille des rochers (Alchemilla saxatilis). Par exemple les tiges florifères sont de longueur intermédiaire entre celles de l'alchémille des Alpes, qui font moins de 2 fois la longueur des pétioles et celles de l'alchémille des rochers chez qui elles sont très élevées. Les alchémilles sont très difficiles à étudier car elles présentent beaucoup de variabilité et il est parfois difficile de distinguer des « espèces » et des populations ayant développé des variations pour s'adapter à des conditions écologiques particulières.
Arêtes rocheuses de haute altitude | Landes montagnardes et subalpines | Pelouses alpines et subalpines
Européenne occidentale
Alchemilla alpina subsp. basaltica (Buser) Malag., 1975 | Alchemilla alpina subsp. semiserrata Braun-Blanq., 1933 | Alchemilla alpina subsp. transiens (Buser) O.Bolòs & Vigo, 1974 | Alchemilla alpina var. basaltica (Buser) E.G.Camus, 1900 | Alchemilla alpina var. corsica (Buser) Buser | Alchemilla alpina var. transiens (Buser) E.G.Camus, 1900 | Alchemilla argentidens Buser, 1906 | Alchemilla basaltica Buser, 1894 [nom. inval.] | Alchemilla cantalica Gillot | Alchemilla lucida Buser, 1906 | Alchemilla obovalis Buser, 1906 | Alchemilla opaca auct. non Buser, 1906 | Alchemilla saxatilis subsp. transiens Buser, 1894 | Alchemilla saxetana Buser, 1906 | Alchemilla tenerrima S.E.Fröhner, 1997 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles