Sympétrum jaune d'or (Le)

Sympetrum flaveolum (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Odonata Famille : Libellulidae Genre : Sympetrum

  • 31
    observations

  • 13
    communes

  • 26
    observateurs

  • Première observation
    1995

  • Dernière observation
    2019
Albert Christophe - Barroit Aurélia - Bence Stéphane - Bertrand Nicolas - Besancon Thierry - Bouche Michel - Bouvier Martial - Brugot Didier - Classen Raphael - Combrisson Damien - Corail Marc - Dova Emmanuelle - Dubois Cecile - Evin Emmanuel - Gattus Jean-christophe - Giraud Fanny - Goulet Frédéric - Imberdis Ludovic - Jendoubi Samy - Lefrançois Olivier - Maillard Donovan - Marie Alain - Nicolas Marie-geneviève - Varreau Hervé - Vivat Agnès - Warluzelle Olivier

Informations sur l'espèce

Le sympétrum jaune d’or porte bien son nom notamment pour la femelle. Elle présente un corps magnifiquement dorée aux reflets accentués par les grandes taches jaunes de la base de ses ailes. Le mâle est également pourvu de ces taches caractéristiques à l'espèce faisant ressortir son corps rouge. On observe cette libellule entre mai et octobre dans les milieux humides végétalisés jusqu'à 2000m d'altitude.
Le sympétrum jaune d'or se reproduit dans les eaux stagnantes. Son cycle de vie est assez court puisqu'une seule année (voire moins) suffit à la larve pour devenir adulte. Cette rapide évolution lui permet de se satisfaire de milieux temporaires tant qu'ils sont ensoleillés et végétalisés. Les adultes sont capables de migrer sur de grandes distances. L’espèce est proche du sympétrum de fonscolombe (Sympetrum fonscolombii). Ce dernier se distingue par ses taches jaunes sur les ailes fortement réduites. On ajoutera le reflet bleuté des yeux visible uniquement chez S. fonscolombii.
Lacs et mares | Tourbières | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Sources, suintements et mouillères
Eurasiatique
Libellula flaveola Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles