Cigale plébéienne (La)

Lyristes plebejus (Scopoli, 1763)

Classe : Hexapoda Ordre : Hemiptera Famille : Cicadidae Sous-Famille : Cicadinae Tribu : Cryptotympanini Genre : Lyristes

  • 2
    observations

  • 2
    communes

  • 3
    observateurs

  • Première observation
    2010

  • Dernière observation
    2018
Bouvier Martial - Evin Emmanuel - Fougeray Daniel

Informations sur l'espèce

C'est la plus grande cigale de France métropolitaine avec une envergure dépassant les 9 cm. Sa silhouette est massive, sa couleur est sombre et son corps, long de 3,5 cm, semble recouvert par endroit d'une poudre cendrée. Les nervures de ses ailes antérieures sont de coloration verdâtre. Son chant puissant comporte de rapides modulations et se termine par une phrase en decrescendo. Commune en région méditerranéenne, elle reste exceptionnelle dans les Écrins.
Comme pour toutes les cigales, la cymbalisation du mâle commence aux heures les plus chaudes. C'est au meilleur chanteur que reviendra la séduction des femelles. On identifie les cigales, maîtresses dans l'art du camouflage, à leur chant mais pas seulement ! Les exuvies, enveloppes vides restant de la transformation des larves en adultes, peuvent-être identifiées pour certaines. Celles de la cigale plébéienne présentent un tubercule entre les pattes antérieures et médianes.
Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Ripisylves
Méditerranéenne
Cicada plebeia Scopoli, 1763 | Cicada plebeja Scopoli, 1763 | Fidicina africana Metcalf, 1955 | Tettigonia fraxini Fabricius, 1803 | Tettigonia obscura Fabricius, 1803

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles